Le champion du monde de kickboxing, l’énorme athlète surnommé « The Undertaker », est décédé à l’âge de 41 ans des suites de COVID-19. Frédéric Sinistra était un militant « anti-vax », et après avoir contracté le virus, il a décidé de se soigner.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

A la demande de son entraîneur (qui menaçait d’arrêter de le préparer au nouveau championnat), Sinistra s’est tout de même tourné vers les médecins, et fin novembre le triple champion du monde a été admis à l’hôpital de Liège.

À partir de là, il a publié des vidéos sur Facebook dans lesquelles, haletant dans un lit d’hôpital avec des tubes à oxygène dans le nez, a critiqué le gouvernement pour les restrictions sur les coronavirus et a continué à nier le coronavirus. « Ce petit virus ne m’empêchera pas de communiquer avec vous sur les réseaux sociaux pendant que je suis à l’hôpital », a rassuré Frédéric.

🟦 ANNONCE 🟦

Finalement, il a quitté la clinique pour se faire soigner seul à son domicile dans la commune de Sineh en Wallonie belge.

Le boxeur est resté actif en ligne jusqu’au 13 décembre, lorsque son état s’est aggravé, et le 15 décembre, Sinistra est décédé d’un arrêt cardiaque.

Le prochain combat du champion devait avoir lieu le 26 novembre, mais il a dû être annulé. « Un guerrier ne recule jamais. Je reviendrai encore plus fort », a écrit Sinistra fin novembre.

La qualité de la force physique ne veut pas forcement dire aussi l’intelligence…



IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News