🟦 ANNONCE 🟦

Le Jihad islamique palestinien (JIP) et le Hamas ont convenu d’unir leurs forces dans la prochaine série de combats avec Israël, a déclaré jeudi le secrétaire général du Jihad islamique, Ziyad El-Nakhalah.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Au cours de la dernière confrontation entre le Jihad islamique et en Israël, le Hamas est resté à la marge des combats, ce qui incite les critiques de diverses factions palestiniennes et des responsables du Jihad islamique palestinien.

La violence a éclaté après qu’Israël ait éliminé un haut commandant militaire du Jihad islamique palestinien , Abou Baha el-Ata, le 12 Novembre.

Nakhalah, qui est basé au Liban, a déclaré que son groupe avait conclu un accord avec le Hamas “pour répondre conjointement à toute agression [israélienne]”. Il a averti que toute attaque militaire israélienne contre la bande de Gaza ne se fera pas sans réponse.

Nakhalah a réitéré l’engagement du Jihad islamique sur la “voie du Jihad (guerre sainte) malgré les défis et les sacrifices”.

Les dirigeants du Hamas et du Jihad islamique se sont récemment rencontrés au Caire dans le cadre des efforts de l’Égypte pour assurer un cessez-le-feu à long terme entre les factions basées à Gaza et Israël.

Au cours des pourparlers, le Hamas et le Jihad islamique ont convenu de calmer les tensions entre eux après le dernier round d’affrontements avec Israël. Des tensions ont éclaté après que certains responsables et membres du JIP ont accusé le Hamas de ne pas participer aux combats en lançant des roquettes sur Israël.

Pendant ce temps, le Qatar envisage “positivement” la possibilité d’étendre son aide financière à la bande de Gaza pour une nouvelle période de trois mois, a déclaré mercredi à la presse l’envoyé qatari Mohammed Al-Emadi.

Emadi s’est exprimé lors d’une cérémonie dans la bande de Gaza au cours de laquelle il a livré 22 camions de pompiers au ministère de l’Intérieur contrôlé par le Hamas. Des véhicules et d’autres équipements d’urgence sont entrés mardi dans la bande de Gaza par le poste frontière de Kerem Shalom.

Emadi, qui dirige le Comité du Qatar pour la reconstruction de la bande de Gaza, a déclaré que son pays continuera à fournir une assistance financière aux Palestiniens de l’enclave côtière dirigée par le Hamas pendant au moins trois mois supplémentaires.

Il a dit que le Hamas avait demandé que les subventions en espèces du Qatar continuent à des dizaines de milliers de familles.

“Le Qatar continuera à soutenir les Palestiniens , en particulier les résidents de la bande de Gaza”, a déclaré Emadi, ajoutant que son pays prévoyait d’envoyer une équipe médicale dans l’enclave côtière dans un proche avenir.

À son arrivée dans la bande de Gaza au début de la semaine, l’envoyé du Qatar a signé un accord avec une entreprise locale pour établir et équiper un centre de dialyse dans le nord de la bande de Gaza. Financé par le Qatar, le projet de 1,2 million de dollars sera exécuté sous la supervision du ministère de la Santé, contrôlé par le Hamas.

Plus tôt cette semaine, une délégation du Hamas dirigée par Ismail Haniyeh a rencontré à Doha l’émir du Qatar et le cheikh Tamim bin Hamad Al-Thani. Les entretiens ont porté sur les derniers développements dans la région, en particulier dans la bande de Gaza, et sur le rôle du Qatar dans la fourniture d’une assistance financière et le financement de projets humanitaires et de secours.