Trop drôle…c’est ce qui est dit selon Al Monitor :

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.
Le mouvement de boycott, désinvestissement et sanctions (BDS) est contrarié par un dirigeant du Hamas pour avoir rencontré le Premier ministre marocain en raison des relations entre le Maroc et Israël.
BDS a publié mardi une déclaration en langue arabe pour « dénoncer » le chef politique du Hamas, Ismail Haniyeh, pour sa rencontre avec le Premier ministre marocain Saadeddine Othmani. La rencontre a eu lieu la semaine dernière lors du voyage d’Haniyeh au Maroc, au cours duquel il a également rencontré des partis islamistes et d’opposition.
« Nous condamnons fermement la rencontre d’Haniyeh avec le Premier ministre marocain, qui trahit notre peuple et favorise la normalisation avec l’occupation et ses crimes continus », a déclaré BDS dans le communiqué.

Oui, BDS reproche au Hamas de ne pas adhérer aux normes BDS. En d’autres termes, si le Hamas n’adhère pas au BDS, alors personne ne l’est.

La déclaration de BDS est allée plus loin :
Le Comité national palestinien pour le boycott d’Israël dénonce la rencontre du chef du bureau politique du Hamas, Ismail Haniyeh, avec Saad Eddine El Othmani, Premier ministre du Maroc et signataire de l’accord de normalisation et de trahison avec Israël. 
Au moment où nous saluons le peuple marocain frère pour son opposition à la normalisation et à la cause de la Palestine, sa cause centrale, nous condamnons fermement la rencontre d’Haniyeh avec le Premier ministre marocain, qui trahit notre peuple et est impliqué dans la normalisation avec l’occupation et ses crimes continus. Avec le récent massacre israélien contre notre peuple dans la bande de Gaza assiégée, avec le nettoyage ethnique systématique à Jérusalem, dans le Néguev et dans la vallée du Jourdain, avec l’escalade de la colonisation dans toutes les terres occupées et avec la propagation des manifestations du fascisme colonial contre notre peuple sur les terres de 1948, nous ne pouvons comprendre la tentative de légitimer ce régime qui a trahi notre peuple et sa cause.
La poursuite de la normalisation palestinienne officielle, dont la manifestation la plus importante est la « coordination de la sécurité » et le soi-disant « Comité pour la communication avec la société israélienne », et la participation de Haniyeh aux réunions avec les dirigeants du gouvernement marocain légitiment la normalisation et fournissent des feuilles de vigne aux justifier ou adoucir la normalisation d’autres régimes arabes.
On dirait que BDS pousse le boycott secondaire – pour ne parler à personne qui a des relations avec Israël. Israël a des relations directes avec 164 États membres de l’ONU, seuls 28 ne reconnaissent pas Israël (Algérie, Comores, Djibouti, Irak, Koweït, Liban, Libye, Mauritanie, Oman, Qatar, Arabie saoudite, Somalie, Syrie, Tunisie, Yémen, Afghanistan , Bangladesh, Brunei, Indonésie, Iran, Malaisie, Maldives, Mali, Niger, Pakistan, Cuba, Corée du Nord et Venezuela.)
Même l’Iran rencontre des pays qui ont des relations avec Israël.
On dirait que BDS a vraiment déraillé…


IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News