Al-Monitor rapporte ce qu’il appelle une découverte «surprise», «curieuse» et «intrigante»:

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

« Les sondages montrent un soutien surprenant aux partis juifs parmi les électeurs arabes

Un récent sondage réalisé par Statnet , un institut de recherche et de sondage spécialisé dans le secteur arabe, a demandé pour quel parti les Arabes voteraient si la Liste commune se divisait en quatre partis constituants: Hadash, Ra’am, Balad et Ta’al. Les résultats, qui ont été publiés la semaine dernière, avaient une conclusion particulièrement curieuse. Ils ont montré que 25% des personnes interrogées voteraient pour un parti juif plutôt que pour l’un des partis arabes qui composent la liste commune. »

 

🟦 ANNONCE 🟦

« Bien que la conclusion soit sans aucun doute intrigante, elle ne devrait  surprendre  personne qui suit la société arabe en Israël, en particulier les développements des derniers mois, depuis la formation du gouvernement de rotation du Premier ministre Benjamin Netanyahu et du ministre de la Défense Benny Gantz – un cela s’est avéré être tout Netanyahu dans tout sauf le nom. »

« La question du sondage était complètement théorique. Il est assez sûr de supposer que la  Liste commune ne se divisera pas en ses partis constituants, ne serait-ce qu’en raison du seuil électoral élevé de 3,25%. »

« Néanmoins, il est difficile d’ignorer le fait qu’un quart des répondants ont répondu qu’ils voteraient pour un parti juif après que le Parti conjoint ait remporté un record de 15 sièges aux élections de mars 2020. Cependant, en avril 2019, lorsque les partis se sont présentés sur deux listes distinctes (Hadash-Ta’al et Ra’am-Balad), 28,4% des électeurs arabes ont voté pour les partis juifs, en particulier le Meretz (8,7%) et le Parti blanc (8,1%). Lors des élections de septembre 2019, 20% des électeurs arabes ont voté pour les partis juifs. Il convient de souligner que les électeurs arabes n’aiment pas soutenir les partis qui ne peuvent pas franchir le seuil électoral. »

« Les 15 sièges sans précédent remportés par la Liste commune en mars 2020 étaient principalement le résultat d’un taux de participation élevé (64,7%) dans le secteur arabe. C’était le taux de participation le plus élevé depuis 1999, où il atteignait 75%. Le secteur a voté à la quasi-unanimité dans les villes et villages arabes. Au total, près de 88% des Arabes ont voté pour la Liste commune. »

En d’autres termes, l’ une des grandes réalisations de la Liste commune a été que seulement 12% des électeurs arabes soutenaient les partis juifs .



IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News