Un Palestinien de 18 ans est mort alors qu’il fuyait des soldats de Tsahal près du village de Turmus Aya, au nord de Ramallah. Aujourd’hui, les autorités palestiniennes et les FDI proposent deux versions opposées de ce qui s’est passé.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

La première affirmation selon l’AP est que l’armée israélienne a tué le jeune Abd Ar-Rahim Snubar , lui infligeant des coups mortels dans le cou. Les FDI, à leur tour, rapportent que pendant la poursuite, le jeune homme a perdu connaissance et est tombé, se cognant violemment la tête.

L’histoire a commencé par des lanceurs de pierres près de Turmus Aya. L’armée a appris que les Palestiniens lançaient des pierres sur les voitures risquant de causer des victimes sur les routes. Les soldats sont arrivés sur les lieux et ont vu deux jeunes Palestiniens fuir la route. «Apparemment, l’un d’eux a perdu connaissance, est tombé au sol et s’est cogné la tête. Les soldats de Tsahal n »ont pas tiré », a déclaré le service de presse de Tsahal.

🟦 ANNONCE 🟦

Selon eux, les soldats de l’unité et les ambulanciers paramédicaux ont fourni les premiers soins à la victime, mais après avoir tenté de sauver le jeune homme, ils ont dû prononcer sa mort. « Il n’y a eu aucun contact physique entre les soldats et les fuyards, et ils ne lui ont pas tiré dessus », soulignent les militaires.

Selon le journal Haaretz, le ministère de la Santé de l’Autorité palestinienne rapporte que Snubar a été emmené à l’hôpital de Ramallah à 3 heures du matin et qu’un médecin qui a examiné le corps a trouvé des signes de coups violents au cou.



IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News