Un résident palestinien du village de Kafr al-Labad, dans le district de Tulkarem, a passé six ans à gagner de l’argent grâce à des escroqueries de mariage et du chantage, en utilisant le réseau social Facebook comme plateforme pour rencontrer des dames crédules. Pendant ces six années, il a réussi à extorquer un demi-million de shekels aux victimes par chantage.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Un tribunal militaire de Samarie a inculpé un résident palestinien du village de Kafr al-Labad, dans le district de Tulkarem, pour chantage, menaces, actes indécents et possession de matériel obscène.

Selon l’acte d’accusation, entre 2014 et 2020, l’accusé a fait connaissance avec des femmes célibataires israéliennes à partir de faux comptes Facebook, se faisant passer pour un célibataire décent à la recherche d’une épouse.

Puis, après que le suspect est entré en confiance, est venu le « stade romantique » de la connaissance, quand il a commencé à montrer à ses correspondants ses sentiments passionnés, enflammés vers eux. Il est entré dans le «sexting» avec eux – correspondance sur des sujets sexuels, et a persuadé les futures mariées d’envoyer leurs photos de contenu érotique.

🟦 ANNONCE 🟦

Après avoir reçu la photo, le héros romantique s’est soudainement transformé en maître chanteur et a commencé à demander de l’argent en rançon pour les photos qu’il avait reçues. Sinon, il a menacé de les envoyer à tous les amis et à la famille de la victime.

Au total, selon les documents de l’enquête, l’accusé a réussi à prendre 500 000 shekels des épouses manipulées. Le parquet militaire a demandé une prolongation de sa détention en attendant la fin du procès.



IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News