Tous les vendredis de chaque ramadan au cours des dernières décennies, des centaines de milliers de musulmans se sont rendus au mont du Temple, ce qu’ils appellent le complexe de la mosquée Al Aqsa, pour prier.

Il y a peu de reportage ou photo montrant le nombre de musulmans à ce même endroit avant 1967. Ni même sous la domination jordanienne, ou la domination britannique et sous la domination ottomane. 

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

On peux trouver quelques histoires mentionnant des « milliers » de musulmans qui se sont révoltés à Jérusalem et ont attaqué des juifs avant les massacres quelques mois plus tard, ainsi que des milliers de musulmans qui célèbrent le festival « Nebi Musa », un festival musulman inventé et calculé selon au calendrier chrétien pour coïncider et interférer avec les célébrations de Pâques à Jérusalem.

Mais il n y a aucun récit mentionnant un rassemblement de dizaines de milliers, et certainement pas de centaines de milliers, de musulmans ou d’Arabes à Jérusalem avant 1967. 

Si vous vous souciez de l’accès aux lieux saints de Jérusalem, y compris pour les musulmans, vous devriez vouloir contrôler toute la ville. 

Ou bien, vous devez admettre que les musulmans n’étaient pas si intéressés par la mosquée Al Aqsa avant le contrôle juif de Jérusalem. 

Israël a fourni plus d’accès à plus de lieux saints pour plus de gens de plus de religions que n’importe quel souverain de Jérusalem de l’histoire. 

Il n’y a pas d’autre moyen de regarder les faits avec une vraie objectivité.