Une nette majorité du monde arabe continue de croire qu’Israël est la principale menace au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, a révélé lundi un sondage exhaustif de la BBC mené dans 11 pays arabes.

Le sondage, qui comprenait des entretiens avec plus de 25 000 personnes interrogées en Égypte, au Soudan, au Liban, en Jordanie, dans les territoires palestiniens, au Yémen, en Iraq, au Maroc, en Libye, en Tunisie et en Algérie, a également démontré qu’un conservatisme social strict prévalait dans toute la région, comme en témoigne la haine violente de l’homosexualité.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

L’opposition aux femmes qui occupent des postes de pouvoir et d’influence, ainsi que la sympathie pour la pratique des «meurtres d’honneur» – l’exécution de parents proches pour avoir prétendument fait honte à leur famille – demeurent également répandues.

Le sondage, réalisé pour le compte du radiodiffuseur britannique par l’organisation de recherche Arab Barometer, a montré que les habitants des territoires palestiniens étaient plus résistants aux valeurs démocratiques libérales que leurs voisins à plusieurs égards.

Seuls cinq pour cent des répondants palestiniens – le nombre le plus faible de tous les pays étudiés – considéraient l’homosexualité comme « acceptable ».