Voici l’extraits d’un de leurs articles :

La conclusion est que tout journaliste qui utilise «règlement» / Mustawtana pour décrire une communauté au sein de la Ligne verte suggère non seulement que la présence juive en Cisjordanie est une forme de colonialisme illégitime, mais que l’ensemble de la communauté politique israélienne / sioniste / juive l’établissement dans les limites historiques du mandat de la Société des Nations de 1947 l’est également.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Lorsque le pays tout entier est qualifié de «Palestine occupée», ces médias – qui sont supposés respecter les normes d’exactitude journalistiques occidentales  légitiment de la même manière la rhétorique extrémiste qui nie l’existence même d’Israël.

Voici quelques exemples:

  1. 5 mai 2019 : « les colonies entourant la bande de Gaza»
  2. 4 mai 2019 : «missiles de Gaza sur les colonies israéliennes», «colonies israéliennes à la frontière de la bande de Gaza»
  3. 31 mars 2019 : «les colonies de peuplement entourant la Bande de Gaza»
  4. 26 mars 2019 : «les colonies de peuplement dans le sud d’Israël», «les colonies de peuplement entourant la bande de Gaza»
  5. 25 mars e 2019 : « les colonies israéliennes entourant la bande de Gaza »
  6. 3 janvier 2019 : «les colonies du nord d’Israël»
  7. 13 novembre e 2018 : « le lancement d’au moins 300 obus et des roquettes de la bande de Gaza vers les colonies israéliennes »
  8. 27 octobre 2018 : «neuf colonies [qui se trouvent] aux alentours de la bande de Gaza»
  9. 9 août 2018 : «les colonies de l’enveloppe de Gaza»
  10. 20 juillet 2018 : «les colonies [qui se trouvent] aux alentours de la bande de Gaza»
  11. 18 juillet 2018 : «les colonies autour du Strip»
  12. 7 juin 2018 : «les colonies de ce qu’on appelle l’enveloppe de Gaza»
  13. 29 mai e 2018 : « le règlement Eshkol [c. -à- Eshkol conseil régional – CAMERA arabe] »

BBC Arabic l’a fait deux fois:

  1. 13 novembre 2018 : « les colonies israéliennes qui entourent la frontière de la bande de Gaza »
  2. 12 novembre 2018 : « la région Eshkol, qui se trouve à proximité de la bande et se compose d’une colonie israélienne dans le désert du Néguev nord – ouest »

Et France24 arabe, l’a également fait deux fois:

  1. 6 mai 2019 : (résumé d’un  article paru dans Libération , qui mentionnait à l’origine «les habitants du sud d’Israël») «du lancement de ballons d’incendie criminel vers les colonies de peuplement israéliennes»
  2. 12 novembre 2018 : (00:06 dans la vidéo) « les colonies d’enveloppe de Gaza »

L’utilisation du mot «colonies» ignore délibérément les différences historiques et juridiques entre les deux côtés de la Ligne verte et implique que les villes israéliennes situées à l’intérieur des frontières avant et après 1967 sont également illégitimes. De plus, il existe un lien évident entre cette tendance et les autres termes utilisés par les médias occidentaux de langue arabe qui servent le même objectif de délégitimation.

La conclusion est que tout journaliste qui utilise «règlement» / Mustawtana pour décrire une communauté au sein de la Ligne verte suggère non seulement que la présence juive en Cisjordanie est une forme de colonialisme illégitime, mais que l’ensemble de la communauté politique israélienne / sioniste / juive l’établissement dans les limites historiques du mandat de la Société des Nations de 1947 l’est également. Lorsqu’elle est utilisée par les médias en langue arabe, cette terminologie recouvre des idéologies radicales qui cherchent à priver Israël de son droit d’exister.

De plus, le lien entre l’utilisation abusive de la terminologie «règlement» / Mustawtana et un autre vocabulaire qui déguise et sape l’existence d’Israël est devenu plus clair. Ainsi, il est pas surprenant que la vidéo intégrée dans la pièce Sky Nouvelles du 18 Juillet Saoudite e (n ° 9 sur la liste Sky) avait « Palestine » dans la légende et le drapeau palestinien apparaissant à côté de la carte de l’ancien mandat. Lorsque le pays tout entier est qualifié de «Palestine occupée», ces médias – qui sont supposés respecter les normes d’exactitude journalistiques occidentales – légitiment de la même manière la rhétorique extrémiste qui nie l’existence même d’Israël.

Voici quelques exemples:

    1. Noureddine Zorgui de la BBC Arabic  tweete  le 1 er mars 2019 sur son compte-rendu officiel de la BBC à propos d’une émission qu’il a animée à Jérusalem-Ouest, en Israël: «[Je suis] en Palestine cette fois-ci»
    2. Sky News Arabia,  15 décembre 2018 : “Jat [une ville arabe du nord d’Israël], dans la  partie interne occupée  [ Ad-Dakhil Al-Muhtall , c’est -à- dire Israël à l’intérieur des lignes de 1949. Le mot ‘Israël’ n’est jamais mentionné – CAMERA Arabic] ”
    3. BBC Arabic,  12 novembre 2018 : «Plus de 200 Palestiniens ont été tués à Gaza par l’armée israélienne depuis la fin du mois de mars, la plupart d’entre eux lors des manifestations hebdomadaires à la frontière réclamant le droit des réfugiés palestiniens de retourner dans leurs foyers. maisons / maisons qu’Israël  occupe  aujourd’hui [gras par CAMERA Arabic] ”
    4. France24,  18 octobre 2018 : le rapport identifie Beit Jimal, un monastère catholique situé dans la Ligne verte et tenu par des religieux de l’Italie, de la France et de la Belgique, comme une cible «palestinienne» de vandalisme qui se tourne vers «les autorités israéliennes» pour obtenir justice. Il est impossible de déterminer de quel côté de la Ligne verte se trouve le monastère, uniquement en lisant le rapport.
    5. Nouvelles Sky, le 18 Juillet th 2018: La vidéo intégrée à la pièce de nouvelles a la carte du mandat britannique 1947 ainsi que le drapeau palestinien arabe et l’écriture « Palestine ».

En effet, la ligne verte n’a jamais semblé plus floue aux yeux des médias occidentaux de langue arabe.