La semaine dernière, en grande pompe, la plus grande synagogue du Moyen-Orient a rouvert ses portes à Alexandrie, en Égypte. Quelque 300 invités, dont le ministre des Antiquités égyptiennes et du tourisme Khaled al-Anany, étaient sur place pour l’occasion festive.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

L’événement a fait les gros titres du Royaume-Uni en Chine – mais seul le Jerusalem Post a souligné que seulement trois Juifs étaient présents…

Selon certaines informations, seule une poignée de Juifs vivent désormais dans un pays qui comptait autrefois entre 80 000 et 100 000 habitants. (Les diplomates israéliens et les juifs d’origine égyptienne vivant à l’extérieur du pays prévoient leur propre célébration le mois prochain, mais ces visiteurs rentreront chez eux en Israël, en Europe et aux États-Unis après la fête.)

La synagogue Eliyahu HaNavi n’accueillera plus jamais les mariages juifs ou les bar-mitsva, ni ne rassemblera jamais un minyan. Ce ne sera plus qu’un musée pour une communauté disparue et une halte touristique superficielle.

🟦 ANNONCE 🟦

La couverture médiatique de l’événement était typique d’une tendance saluant la restauration des bâtiments juifs dans les pays comptant seulement une poignée de Juifs, ce qui indique en quelque sorte le pluralisme et la tolérance dans le monde arabe. Même les juifs tombent dans le fantasme, reconnaissants de la moindre reconnaissance que les membres de la tribu vivaient autrefois dans ces pays.

« Je suis très fière de ce que mon pays a fait, et cela symbolise le vivre ensemble – aujourd’hui, il n’y a pas de différence entre musulman égyptien, chrétien et juif égyptien », a déclaré Magda Haroun, chef de la « communauté » caraite. «C’est la reconnaissance que nous avons toujours été ici et que nous avons contribué à beaucoup de choses, comme tous les autres Égyptiens.»

Aucun journaliste couvrant l’histoire de la restauration n’a pris la peine de demander pourquoi une communauté autrefois glorieuse a été réduite à une poignée de quelques âmes au Caire et à Alexandrie, dont la plus jeune (Magda elle-même) aurait 67 ans…



IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News