En ce qui concerne la violence entre musulmans et non-musulmans, les nouvelles de mars étaient dominées par les massacres de Christchurch en Nouvelle-Zélande, où, le 15 mars, un Australien a tué 51 musulmans dans deux mosquées.

Un rapport statistique qui a fait quelques calculs, a toutefois révélé qu ‘ »un chrétien vivant dans un pays à majorité musulmane est 143 fois plus susceptible d’être tué par un autre musulman parce qu’il est chrétien contrairement un musulman dans un pays occidental « .

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Le rapport – citant qu ‘ »au moins 4 305 chrétiens … ont été assassinés par des musulmans en raison de leur foi en 2018 » et que « 300 millions de chrétiens, dans la très grande majorité des pays à majorité musulmane, ont été soumis à la violence » – fait référence à la persécution des chrétiens par les musulmans comme « l’exemple le plus flagrant des violations des droits de l’homme dans le monde d’aujourd’hui.

Le rapport a également révélé d’autres disparités similaires. En France, par exemple, » les Français ont exactement dix fois plus de risques d’être assassinés par un musulman que par un non musulman dans le monde occidental « .