Mandatory Credit: Photo by A Shilo/Israel Sun/Shutterstock (1041551a) "Little Russia" - a Russian deli in Allenby St Tel Aviv, 14 Oct 2003 Russian deli , Tel Aviv, Israel, 14 Oct 2003

Les rapatriés de l’ex-URSS, qui sont arrivés dans le pays à l’âge scolaire et ont été éduqués en Israël, gagnent plus que leurs pairs de toutes les autres communautés israéliennes, y compris les femmes ashkénazes du centre du pays et « privilégiées ». La bonne nouvelle a été rapportée aujourd’hui par Haaretz, citant une étude qui n’a pas encore été publiée par des sociologues de deux universités israéliennes.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

L’étude sera présentée lors d’une conférence de l’Association israélienne de sociologie cette semaine, et le journaliste Or Kashti a informé le public à l’avance de la plus intéressante de ses découvertes. Les informations sur le leadership des femmes israéliennes « russes » dans le domaine des salaires sont placées dans le titre comme le fait le plus remarquable.

Les auteurs de l’étude ont pour la première fois comparé l’éducation et le statut socio-économique non seulement des deux communautés juives « traditionnelles » d’Israël, « ashkénaze » et « séfarades », mais ont également suivi la réussite des enfants de rapatriés du l’ex-URSS et d’Éthiopie. L’article de Kashti contient beaucoup de données curieuses et inattendues, mais les conclusions les plus impressionnantes concernent précisément les rapatriés de l’ex-URSS.

Les chercheurs ont découvert que seuls les « Russes » en Israël se comportent comme des immigrants classiques, c’est-à-dire qu’en subissant eux-mêmes des difficultés, ils donnent aux enfants une puissante « poussée vers le sommet ». Alors que dans d’autres communautés, les enfants, malgré tous les efforts de nivellement de l’État, «héritent» essentiellement du statut de leurs parents, les «Russes» dépassent non seulement leurs parents, mais aussi les Israéliens de souche.

Si nous comparons les salaires des personnes issues de familles du même statut socio-économique, les Israéliens russophones s’avèrent être les leaders absolus d’Israël – non seulement les femmes, mais aussi les hommes. Un résultat similaire est obtenu en comparant les salaires pour un niveau d’éducation donné : les « Russes » utilisent le plus efficacement leurs diplômes (avec des équivalences acceptés), dans aucune autre communauté il n’y a une relation aussi nette entre le niveau d’éducation et le niveau des salaires.

Ces données peuvent être évaluées de différentes manières – tout le monde n’est pas sûr du caractère bénéfique de l’accent accru mis sur la réussite des enfants, une telle éducation a inévitablement son propre prix psychologique.

Le fait, par exemple, que les garçons et les filles « russes », contrairement à leurs pairs ashkénazes, n’aillent pas étudier dans les facultés humanitaires et ne choisissent que des spécialités « bien rémunérées » ne ressemble pas à un tel compliment pour cette communauté, cela peut aussi être considéré comme la manifestation d’une sorte de « syndrome post-traumatique » subi par les enfants dans l’atmosphère d’une lutte des émigrants pour la survie.

Cependant, on peut supposer que de nombreux rapatriés de l’ex-URSS ont eux-mêmes été élevés dans une atmosphère similaire – c’était très typique pour les familles juives du dur « galut » soviétique. Les Français ont plus tendance à s’accrocher encore en Israel, à la culture francaise et son statut social indéniable, admettant que le changement en Israel est parfois difficile, et ne pousse pas à pousser les montagnes de l’integration comme le font les russes qui ont quitté un pays qui n’est pas la France accueillante et aidante.

 

Je rappelle à tous les lecteurs qu’il y a trois sites liés à la société d'informations de défense d'Israel de la société reconnue Alyaexpress-News 1) Le site Infos Israel News avec le lien Telegram à partager : Lien Telegram à partager : https://t.me/infoisraelnews Lien du site Infos Israel à partager : https://infos-israel.news/
  2) Le site RAK BE ISRAEL pour les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel, pas forcément que la guerre et les attentats, mais aussi les nouvelles decouvertes technologiques, medicales, écologiques, ...et les bons conseils pour nos olim de France ! Lien du site Rak Be Israel à partager : https://rakbeisrael.buzz/
  3) Le site CQVC est plus dans la recherche, les analyses, et les preuves que l'Autorité palestinienne n'a jamais vraiment existé...de quoi vous defendre sur les groupes anti-sionistes, à mort les fakes news ! Lien du site à partager : https://cqvc.online/
  4) Rendez vous aussi sur le site de la société Alyaexpress-News qui réunit les infos de tous nos sites en même temps : Lien du site à partager : https://alyaexpress-news.com/
  5) Et le site Ougasheli pour ceux qui aiment la pâtisserie et la cuisine juive , des recettes qui sont illustrées et expliquées par Sabrina qui est une amoureuse de la bonne cuisine et la pâtisserie fine … Lien du site à partager : https://ougasheli.com/
  6) N'oubliez pas de faire votre shopping sioniste sur Israel Chrono : produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables ! Lien du site à partager : https://israelchrono.com/
  7 ) Cependant nous pensons aussi à nos lecteurs qui veulent se faire connaitre et qui auront la possibilité sur ce groupe d'Alya de 3600 personnes dont nous sommes administrateurs de poster un lien pour votre publicité afin de vous aider dans votre parnassa et votre alya ( les liens des groupes télégram sont interdits) Lien du groupe Alya sans langue de bois : https://www.facebook.com/groups/746330378765450 Partagez nos liens , c'est la seule chose que nous vous demandons en retour, nous ne demandons pas d'argent , pas de conditions , juste partager !