Les « témoins à charge » dans le dossier 4000 contre Binyamin Netanyahou se font de plus en plus critique et ne montre pas de preuves établies, mettant en doute ce procès qui ressemble de plus en plus à une revanche politique plus tôt qu’une vraie affaire judiciaire.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Les deux premiers témoins qui ont parlé n’ont pas faire valoir leurs dépositions qui a été largement détruites par les avocats de la défense

Pour rappel, Michal Klein, qui fut directrice de l’information sur le site Walla a affirmé que le site Walla n’avait pas ligne éditoriale favorable à l’ancien Premier ministre, ce qui est contraire au sujet du dossier 4000 qui parle de « favoritisme inhabituel » à l’égard de Binyamin Netanyahou. De plus, elle a fait une révélation sur le témoin principal du dossier, Ilan Yehoshoua, annonçant qu’il lui avait ordonné de ne pas « monter sur la tête » d’Avigdor Lieberman lorsqu’il avait été nommé ministre de la Défense.

Le sentiment général est que la site Walla avait ses petits préférés, comme Naftali Benett, et ses « bêtes noires », comme l’ancien Premier ministre Binyamin Netanyahou …

🟦 ANNONCE 🟦


IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News