La force militaire et le pouvoir diplomatique d’Israël, et non la véritable amitié entre les peuples, constituent la base des accords de paix de Jérusalem avec ses voisins arabes, a déclaré lundi le Premier ministre Benjamin Netanyahu lors d’une conférence marquant le 25e anniversaire de la signature de l’accord de paix avec la Jordanie.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

En guise d’exemple, Netanyahu a révélé qu’en 2012, il avait réussi à convaincre l’Egypte de retirer rapidement des chars de la péninsule du Sinaï que le président de l’époque, Mohammed Morsi, avait ordonné d’y installer peu de temps après son entrée en fonction.

« Lorsque Morsi est arrivé au pouvoir, la première action qu’il a prise a presque été d’amener des dizaines de chars dans le Sinaï, en violation flagrante de l’accord de paix entre l’Égypte et Israël », a déclaré Netanyahu. Le traité de paix de mars 1979 stipulait exactement le nombre de chars égyptiens autorisés à être stationnés dans le Sinaï.

« Vous n’avez pas entendu cela auparavant, mais je lui ai envoyé un message [Morsi] et je lui ai dit: ‘Vous avez exactement sept jours pour les retirer », a déclaré Netanyahu. «Si vous ne les retirez pas, j’agirai immédiatement pour que le Congrès américain arrête votre aide [militaire]». Il les a retirés. »

🟦 ANNONCE 🟦

Depuis l’accord de paix israélo-égyptien, négocié par le président américain Jimmy Carter, Washington a fourni des dizaines de milliards de dollars aux forces armées égyptiennes.



IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News