La République islamique a demandé à certaines familles de payer le coût des balles utilisées pour les tuer lors des manifestations antigouvernementales dans tout le pays, car on estime que le nombre de morts ne cesse de s’alourdir.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

L’organisation non gouvernementale de défense des droits de l’homme Amnesty International a déclaré que les autorités iraniennes exigeraient le paiement de balles ou l’indemnisation des biens détruits en remettant les corps des victimes à leurs familles. Les familles ont également été avisées de ne pas organiser de funérailles ni de parler aux médias. Dans de nombreux cas, les corps des victimes n’ont pas été restitués à leurs familles.

Selon la dernière mise à jour d’ONG, le nombre de décès rapporté à au moins 161 personnes a été rapporté, bien que « le nombre réel de décès soit probablement beaucoup plus élevé ». Selon le site Internet d’opposition iranien Kalemeh, 366 personnes auraient trouvé la mort, bien que les informations les plus récentes indiquent que le bilan serait encore plus lourd, selon Radio Farda.

Certains responsables iraniens ont commencé à admettre que certains manifestants auraient pu être « maltraités et tués », bien qu’il « ne soit actuellement pas possible de confirmer ou d’infirmer de telles informations », selon le commandant de l’IRGC, Mohammad Reza Yazdi.

Internet a été interrompu dans le pays pendant une partie des manifestations. Au moment de la restauration d’Internet, des vidéos montrant l’ampleur de la violence exercée contre les manifestants ont commencé à apparaître et, dans certains cas, des mitrailleuses lourdes montées contre les manifestants ont été utilisées. Plus de 7 000 personnes pourraient avoir été arrêtées lors des manifestations, selon Radio Farda.

Dimanche, l’enregistrement des candidats aux prochaines élections législatives en Iran, prévues pour le 21 février 2020, a débuté.Tous les candidats doivent être approuvés par le Conseil des gardiens.



Je rappelle à tous les lecteurs qu’il y a trois sites liés à la société d'informations de défense d'Israel de la société reconnue Alyaexpress-News 1) Le site Infos Israel News avec le lien Telegram à partager : Lien Telegram à partager : https://t.me/infoisraelnews Lien du site Infos Israel à partager : https://infos-israel.news/
  2) Le site RAK BE ISRAEL pour les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel, pas forcément que la guerre et les attentats, mais aussi les nouvelles decouvertes technologiques, medicales, écologiques, ...et les bons conseils pour nos olim de France ! Lien du site Rak Be Israel à partager : https://rakbeisrael.buzz/
  3) Le site CQVC est plus dans la recherche, les analyses, et les preuves que l'Autorité palestinienne n'a jamais vraiment existé...de quoi vous defendre sur les groupes anti-sionistes, à mort les fakes news ! Lien du site à partager : https://cqvc.online/
  4) Rendez vous aussi sur le site de la société Alyaexpress-News qui réunit les infos de tous nos sites en même temps : Lien du site à partager : https://alyaexpress-news.com/
  5) Et le site Ougasheli pour ceux qui aiment la pâtisserie et la cuisine juive , des recettes qui sont illustrées et expliquées par Sabrina qui est une amoureuse de la bonne cuisine et la pâtisserie fine … Lien du site à partager : https://ougasheli.com/
  6) N'oubliez pas de faire votre shopping sioniste sur Israel Chrono : produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables ! Lien du site à partager : https://israelchrono.com/
  7 ) Cependant nous pensons aussi à nos lecteurs qui veulent se faire connaitre et qui auront la possibilité sur ce groupe d'Alya de 3600 personnes dont nous sommes administrateurs de poster un lien pour votre publicité afin de vous aider dans votre parnassa et votre alya ( les liens des groupes télégram sont interdits) Lien du groupe Alya sans langue de bois : https://www.facebook.com/groups/746330378765450 Partagez nos liens , c'est la seule chose que nous vous demandons en retour, nous ne demandons pas d'argent , pas de conditions , juste partager !