Selon PressTV , le président Hassan Rouhani a signé une loi modifiée qui élargit la désignation par l’Iran des organisations terroristes américaines pour inclure le Pentagone et toutes ses filiales.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.
Le parlement iranien a adopté la version initiale de la loi en avril, qui désignait le Commandement central des États-Unis (CENTCOM) comme une organisation terroriste après que les États-Unis aient mis sur liste noire le Corps des gardiens de la révolution islamique (CGRI).

La semaine dernière, le parlement iranien l’a élargi pour inclure le Pentagone, en réponse à l’assassinat américain du commandant de la Force Quds des CGR, le général Qassem Soleimani et de ses compagnons à Bagdad.

Rouhani a signé la version modifiée, rendant ainsi sa mise en œuvre impérative pour tous les organes liés au pays.

🟦 ANNONCE 🟦

La nouvelle version met sur liste noire tous les membres du personnel du Pentagone et des filiales et institutions, en plus de ceux qui ont ordonné et perpétré l’assassinat du général Soleimani.

Les 233 législateurs présents lors d’une séance publique du Parlement mardi ont adopté à l’unanimité la motion de triple urgence !

Ce n’est pas seulement urgent, et pas seulement doublement urgent, mais triplement urgent !

Le vote a été unanime!

Mike Pompeo doit trembler dans ses bottes.

Cela aura un effet énorme sur les nombreux avoirs bancaires du Pentagone à Téhéran. Sans oublier que les employés du Pentagone ne pourront pas prendre la parole lors de prestigieuses conférences de sécurité iraniennes…



IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News