Au cours des jours sombres de l’Holocauste, plus de 27 000 hommes, femmes et adolescents non juifs ont risqué leur vie pour sauver leurs voisins et amis juifs d’une mort certaine aux mains des nazis. 

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Dimanche, la Fondation juive pour les justes (JFR) a organisé dimanche à Varsovie un événement spécial pour rendre hommage aux Justes polonais parmi les nations qui ont risqué leur vie pour sauver des Juifs au cours de l’Holocauste. 

Une trentaine de sauveteurs polonais  qui ont aujourd’hui au moins 80 ans, voire même la centaine ont assisté à l’événement avec leurs familles. 

« Ces gentils non juifs,  sont en nombre réduit, de sorte que le déjeuner JFR sera probablement l’une des dernières commémorations de ce type », a déclaré l’organisation dans un communiqué.

🟦 ANNONCE 🟦

Le site Web de JFR a expliqué que l’organisation « fournit une aide financière mensuelle aux Justes non juifs,  âgés et nécessiteux vivant dans 18 pays ». 

« La majorité des sauveteurs recevant un soutien financier vit en Europe de l’Est, la Pologne comptant le plus grand nombre de sauveteurs », selon le journal. 

Au 1er septembre, le JFR avait annoncé une aide financière à 275 sauveteurs âgés et nécessiteux, dont 147 sauveteurs polonais, 37 sauveteurs en Ukraine, 23 en Lituanie, 12 en Biélorussie et 11 en Hongrie.



IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News