Le moment est venu pour la communauté internationale de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël, a déclaré l’envoyé de l’Etat juif auprès des Nations Unies dans une lettre au président du Conseil de sécurité.

«Depuis que le roi David a fait de Jérusalem la capitale du Royaume d’Israël, il y a 3 000 ans, les Juifs ont toujours vécu, construit et défendu la ville sainte», a écrit l’ambassadeur Danny Danon. « Même après que les Juifs aient perdu leur souveraineté sur la terre d’Israël à cause de l’épée romaine, ils ont toujours maintenu leur présence à Jérusalem, génération après génération. »

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

«Lorsque les Arabes ont rejeté la résolution 181 des Nations Unies en 1947, la population arabe locale a attaqué le quartier juif de la vieille ville et a expulsé sa population juive», a-t-il poursuivi. «Pendant dix-neuf ans, la vieille ville de Jérusalem a été séparée de ses quartiers occidentaux par des mines et des fils de fer barbelés. Ce n’est qu’en 1967, quand Israël a vaincu une nouvelle tentative arabe de destruction de l’État juif, qu’Israël a réussi à réunir et à libérer Jérusalem.  »

 » Depuis 52 ans, Jérusalem est une ville qui défend et protège la liberté religieuse et le droit de tous les fidèles de prier en paix », a noté Danon. « Cette réalité, unique dans notre région, n’existe que dans l’Israël juif et démocratique. »