Des inondations causées par des pluies exceptionnellement fortes ont frappé mercredi la côte nord de la Turquie , renversant un pont et laissant des villages sans électricité après que certains des plus grands incendies de forêt de l’histoire du pays aient ravagé son sud-ouest.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Le radiodiffuseur d’État TRT Haber a rapporté qu’une personne est décédée d’une crise cardiaque dans la province septentrionale de Bartin, et les secouristes recherchaient une autre personne disparue.

Treize personnes ont également été blessées après l’effondrement d’un pont à Bartin et il y a eu des coupures de courant dans 12 communes, a rapporté la Présidence de la gestion des catastrophes et des urgences (AFAD).

Dans la province de Sinop, à 240 km à l’est de Bartin, une maison s’est effondrée à cause des inondations et des voitures se sont retrouvées bloquées dans l’eau, ont montré des images de Reuters.

🟦 ANNONCE 🟦

L’AFAD a déclaré qu’un hôpital était en cours d’évacuation et que certaines routes étaient fermées à Sinop, avertissant que les fortes pluies dans la région devraient se poursuivre.

Le nord de la Turquie est sujet aux crues soudaines en été, lorsque les pluies sont particulièrement fortes . L’année dernière, au moins cinq personnes sont mortes dans les inondations dans la région.

La Turquie a également lutté contre des incendies de forêt qui font rage qui ont brûlé des dizaines de milliers d’hectares de forêt le long de sa côte sud au cours des deux dernières semaines.

Le Groupe d’experts climatiques des Nations Unies a averti cette semaine que les niveaux de gaz à effet de serre dans le monde sont suffisamment élevés pour garantir le changement climatique pendant des décennies.

Le réchauffement de 1,1 degré Celsius déjà enregistré a suffi à déclencher des conditions météorologiques désastreuses, comme les incendies en Turquie, en Grèce et aux États-Unis.

En effet, depuis ces deux dernières semaines, les Turcs semblent chercher les gros titres . Ça a commencé par d’énormes incendies dans des dizaines de points du pays faisant des dizaines de morts et de blessés puis des inondations ont été signalées dans la zone du district de Bozcourt en Turquie, causant des « dommages financiers importants ».

Hier soir, on s’est plutôt orienté vers une querelle civile. Les manifestations ont commencé et bien sûr, « dans une manifestation, tout ce qui vient ensuite doit être pillé et détruit ».

Les manifestations ont commencé à la suite d’un jeune homme nommé Amirhan Yalchin, qui a été poignardé à Ankara et est décédé. Les turcs d’Ankara (capitale de la Turquie) ont accusé les Syriens locaux et ont commencé à manifester contre eux et à piller leurs magasins et leurs véhicules :

Sans oublier les pogroms contre les réfugiés afghans de Syrie en Turquie (attention vidéo choquante):

 



IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News