L’armée américaine teste le missile anti-chars guidé anti-chars Spike de Rafael contre les systèmes de missiles sol-air russes, a rapporté le quotidien Defense News la semaine dernière.

Au milieu de la guerre de Gaza en 2014, l’administration Obama a arrêté les livraisons de missiles Hellfire aux hélicoptères Apache de l’armée de l’air israélienne, dans le but de faire pression sur les Israéliens pour qu’ils cessent leurs opérations à Gaza.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Ainsi, dans le cadre des leçons tirées de cette guerre, l’armée de l’air israélienne et Rafael Advanced Defence Systems ont adapté leur missile guidé anti-char anti-blindage Spike, qui devait être lancé à partir d’hélicoptères Apache israéliens, afin d’éviter à l’avenir la dépendance à la bonne volonté américaine pendant les guerres.

Maintenant, les Américains veulent utiliser le même missile israélien sur leurs propres hélicoptères Apache. L’armée américaine souhaite améliorer la capacité de leurs hélicoptères à tirer sur des cibles relativement éloignées, dans le but de réduire les risques pour ces hélicoptères. Il s’avère que le missile israélien a la portée qui manque actuellement aux missiles américains.

Le drame d’Obama…