Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Le Fatah appelle à une grève générale dans les territoires le 25 juin, jour de la conférence économique à Manama destinée à aider les Arabes palestiniens. 

Jamal Moheisen, membre du comité central du Fatah, a déclaré que toutes les forces nationales et le peuple palestinien se rassembleraient le 24 avant la conférence de Bahreïn jeudi. Le 25 juin, une grève complète aura lieu. 

Il a ajouté que « ces événements viennent transmettre le message du peuple palestinien à l’occupation et au monde et au peuple de Manama, à savoir que cette réunion est une honte, une trahison et un coup de couteau dans le dos de notre peuple et une trahison « 

Jared Kushner et Jason Greenblatt n’auraient pas pu mieux programmer. Le but de la conférence, d’après ce qu’ils ont dit, est de montrer comment les dirigeants palestiniens ont laissé tomber leur peuple à des fins politiques. Et ici, au lieu d’assister à la conférence de Bahreïn pour aider à trouver le moyen de donner une vie meilleure aux gens, ils insistent pour que les gens ne travaillent pas. 

Ce qui signifie que ceux qui sont payés à l’heure ou la journée ou qui dirigent de petites entreprises ne seront pas payés. 

Et pourquoi ? Quelle issue positive résulterait d’une grève générale? Aucune. Cela ne fait pas de mal à Israël ou aux États-Unis. Cela ne fait que mal aux gens qu’ils prétendent représenter.

À Bahreïn, les pays arabes vont essayer de trouver des moyens d’aider les Palestiniens, alors que leurs propres dirigeants leur font du mal. Les Palestiniens ne sont pas des idiots. Ils verront tout cela se passer en temps réel. 

Tout ce dont nous avons besoin est une vidéo de voyous du Fatah frappant des personnes qui tentent d’ouvrir des magasins.