Les médias palestiniens font état d’un audit apparemment effectué sur le budget de l’Autorité palestinienne par une commission anti-corruption.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.
La source réelle des conclusions n’est pas claire, cela se traduit par le « Code mondial anti-corruption » qui ne ressemble pas à l’ organisme palestinien officiel chargé d’enquêter sur la corruption, la « Commission palestinienne anti-corruption ».
Quels qu’ils soient, les résultats valent la peine d’être examinés. Ils sont cohérents avec les informations publiées précédemment.
La commission a dit :
La corruption au sein de l’Autorité palestinienne est profondément enracinée. Juste pour illustrer par quelques exemples :
Entre 2008 et 2012 seulement, plus de 2,3 milliards de dollars de fonds d’aide au développement fournis par l’Union européenne à l’Autorité palestinienne ont été détournés.
En 2017, l’AP a dépensé des sommes énormes pour des sociétés écrans et des projets, y compris une compagnie aérienne inexistante, et au lieu de développer des programmes d’aide sociale pour distribuer des services sociaux ou des fonds d’aide au développement aux Palestiniens, l’AP alloue des fonds pour payer les salaires des agents de sécurité et du gouvernement. fonctionnaires.
Les hauts responsables de l’AP créent des fondations, des organismes non gouvernementaux et des sociétés écrans pour attirer des fonds supplémentaires des programmes d’aide, mais les donateurs ont pour la plupart fermé les yeux sur la corruption flagrante de l’AP et la mauvaise gestion des fonds de développement.
Par exemple, même lorsque les enquêteurs ont signalé que des fonctionnaires de l’Autorité palestinienne ont détourné des fonds d’aide de l’UE, l’UE n’a pas cessé de fournir une assistance. Ainsi, malgré la fourniture de plus de 15 milliards de dollars d’aide au développement aux Palestiniens au cours des 30 dernières années, rien n’a changé sur la question de la réduction de la pauvreté ou de l’amélioration durable de la qualité de vie des Palestiniens.
Ce n’est pas seulement que la corruption de l’AP compromet l’efficacité de l’aide. Le plus gros problème est peut-être que le flux d’aide au développement contribue et soutient la culture de corruption généralisée de l’Autorité palestinienne. Et plus l’Autorité palestinienne peut recevoir de financement, plus elle devient puissante. Il a accru sa capacité de détournement de fonds, d’extorsion et de pots-de-vin, et pire, les conséquences de la corruption ne sont pas seulement économiques : en Palestine, la corruption contribue à la violence contre les Palestiniens.
Le seul moyen de sortir de ce cycle est pour les donateurs d’appeler à la cessation de l’aide au développement sans restriction aux institutions gouvernementales palestiniennes, qui se sont avérées à maintes reprises trop faibles et qui traitent l’aide comme une opportunité de corruption.
Les donateurs, y compris les États-Unis et l’Union européenne, devraient fixer un calendrier pour l’expiration des programmes d’aide existants et devraient préciser qu’aucune autre aide ne sera fournie tant que l’Autorité palestinienne n’aura pas fourni de preuves solides d’une réduction de la corruption et d’assurance que le développement les fonds d’aide qu’ils ont reçus sont utilisés dans des projets de développement et leurs objectifs.
Certains peuvent craindre que la réduction de l’aide directe au développement à l’Autorité palestinienne ne conduise à son effondrement, et crée ainsi un vide que le Hamas pourrait exploiter, mais quiconque prétend cela ignore la situation dans son ensemble, que la corruption enracinée dans l’Autorité est ce qui a permis au Hamas de prendre le pouvoir en premier lieu.
Plus que de renforcer les institutions corrompues, le flux continu de fonds sans restriction vers l’Autorité palestinienne fera plus que soutenir et perpétuer la corruption systémique de l’Autorité palestinienne.
Les pays arabes ont réduit leur soutien monétaire à l’AP en partie à cause de la corruption. La Suède, l’un des plus fervents partisans nationaux de l’Autorité palestinienne, a averti qu’elle pourrait faire de même. 


IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News