Frappée par l’effondrement de l’économie du pays, l’armée libanaise a commencé à vendre des voyages dans ses hélicoptères pour financer sa maintenance , une mesure de la profondeur des problèmes financiers auxquels le pays est confronté.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

« La guerre dans laquelle nous sommes impliqués est économique et nécessite donc des moyens non conventionnels (…) et l’idée que nous avions était de faire des voyages en hélicoptère », a déclaré le porte-parole de l’armée, le colonel Hassan Barakat.

« Le coût de ces déplacements assure l’entretien indispensable des avions. Un trajet de 15 minutes dans un hélicoptère d’entraînement Army Robinson R44 coûte 150 $.

Le Liban souffre de ce que la Banque mondiale a décrit comme l’ une des dépressions les plus profondes de l’histoire moderne . La monnaie a perdu plus de 90 % de sa valeur en moins de deux ans et plus de la moitié de la population a sombré dans la pauvreté.

Le commandant de l’armée, le général Joseph Aoun a averti le mois dernier que la crise, causée par des décennies de corruption et de gaspillage au sein du gouvernement, entraînerait l’effondrement de toutes les institutions de l’État, y compris l’armée, notant que la valeur du salaire mensuel d’un soldat était désormais 90 $.

L’armée, l’un des principaux bénéficiaires de l’aide militaire américaine, a soutenu la stabilité du Liban depuis la fin de la guerre civile de 1975-1990. Le Qatar a annoncé cette semaine qu’il fournirait à l’armée 70 tonnes de nourriture par mois.

« C’est une belle expérience pour mes enfants de voir le Liban et la magnifique côte libanaise depuis les airs », a déclaré Adib Dakkash, 43 ans, en visite en Suisse.

« Je préfère dépenser 150 dollars pour faire fonctionner les hélicoptères de l’armée, pour faire voler les pilotes et les officiers, plutôt que de les dépenser pour un restaurant, de la nourriture ou des bêtises », a-t-il déclaré.

 

Apres plus de 10 années sur le Net, la société de médias Alyaexpress-News qui gère les sites Infos-Israel.News, Rak Be Israel, CQVC, et Ougasheli pourrait fermer d'un jour à l'autre.

NOUS N'AIMONS PAS DEMANDER DE DONS A NOS LECTEURS, NI RENDRE NOS ARTICLES PAYANTS COMME DE NOMBREUX SITES AUJOURD'HUI. MAIS NOUS SOMMES FACE AU MUR ! 

C'est un travail de tous les jours, avec une information réactive à l'actualité, nous aimons ce que nous faisons car notre seul objectif est de défendre Israel et d'informer notre public francophone , mais nous n'arrivons plus à boucler le paiement des charges depuis le début de cette satané pandémie et nous avons besoin d'une aide (même petite) mais régulière ! Aidez nous !

POUR UN DON LIBRE

 

POUR UN DON MENSUEL 

 

Merci à tous. Toute l’équipe d'Infos Israel.News.

 

SUIVEZ L'INFORMATION EN CONTINUE AUSSI SUR NOS SITES CQVC.ONLINE, ALYAEXPRESS-NEWS ET RAKBEISRAEL

(Cliquez sur le nom du site pour découvrir d'autres infos inédites)