En octobre dernier, au cours d’un débat , le candidat à la présidentielle tunisienne Qais Said a déclaré: «La normalisation [avec Israël] est une haute trahison, et ceux qui ont affaire à une entité qui a déplacé et anéanti un peuple entier doivent être traduits en justice. Le mot normalisation est un mot intrinsèquement faux, nous sommes en état de guerre avec une entité usurpatrice. »

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Qais Said a remporté les élections et est maintenant président de la Tunisie.

Aujourd’hui, il n’a pas dit un seul mot négatif sur le projet des Émirats arabes unis de normaliser les relations avec Israël.

Les Tunisiens l’ont remarqué et les journalistes essaient de contacter le président pour une déclaration , mais il n’a pas retourné leurs appels.

🟦 ANNONCE 🟦

Ceci est similaire au silence de la Ligue arabe et de l’Organisation de la coopération islamique, qui tous deux émettraient régulièrement des déclarations anti-israéliennes pendant des années et qui sont maintenant tous les deux silencieux, à la grande frustration de l’OLP qui était en mesure de leur dicter quoi faire:

L’État de Palestine a convoqué son ambassadeur aux Émirats arabes unis et a demandé aux Émirats arabes unis de se rétracter. Les dirigeants ont appelé les autres pays arabes à prendre une mesure similaire et ont appelé la Ligue arabe à respecter la volonté de son peuple; mettre un terme à un tel comportement unilatéral et irresponsable et respecter sa charte fondée sur les fondements de la solidarité arabe et la position arabe commune et unifiée. Les dirigeants ont appelé à des sessions d’urgence immédiates de la Ligue arabe et de l’Organisation de la coopération islamique pour aborder cette question. 

C’est un nouveau monde.



IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News