La Fédération internationale de judo (IJF) et trois judokas israéliens conviennent que le sport a joué un rôle dans l’accord de normalisation historique annoncé par l’Etat juif et les EAU la semaine dernière.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

La FIJ a publié un article sur son site Web qui célébrait l’accord, en disant: «Et si nous vous disions également que c’est un accord inspiré du judo ? Beaucoup ne nous croiraient pas, mais ils devraient le faire.

«Quand on aborde le sujet des pionniers, ceux qui ont encouragé ce rapprochement, ceux qui ont inspiré et promu un accord qui, à l’époque, semblait sinon impossible, du moins extrêmement compliqué, il faut parler de judo», a ajouté le FIJ .

En 2015 et 2017, les judokas israéliens ont participé au Grand Chelem d’Abou Dhabi mais n’ont pas été autorisés à présenter une identification nationale sur leurs uniformes, et on leur a dit que l’hymne et le drapeau d’Israël ne seraient pas présentés.

Douze judokas israéliens ont remporté cinq médailles du Grand Chelem d’Abu Dhabi en 2017 et ils ont tous été contraints de concourir sous la bannière de la FIJ. Lorsque le judoka israélien Tal Flicker a reçu une médaille d’or, le drapeau de la FIJ a été hissé, et il a doucement chanté l’«Hatikvah» pour lui-même alors que l’hymne de la FIJ jouait en arrière-plan.

La FIJ a par la suite suspendu le tournoi du Grand Chelem d’Abu Dhabi dans le but de prendre «une position ferme et constructive dans la lutte contre la discrimination dans le sport».

Les organisateurs du tournoi ont alors accepté de se conformer aux règles de l’IJF et le tournoi a été rétabli.

Dans son histoire de la semaine dernière, la FIJ a rappelé la percée sportive entre Israël et les Émirats arabes unis en octobre 2018 lors du Glam Slam d’Abou Dhabi lorsque les judokas israéliens Sagi Muki et Peter Paltchik ont ​​remporté individuellement des médailles d’or, ce qui a conduit à la levée du drapeau israélien et à l’ «Hatikvah» pour la première fois dans l’histoire de la compétition.

 

Apres plus de 10 années sur le Net, la société de médias Alyaexpress-News qui gère les sites Infos-Israel.News, Rak Be Israel, CQVC, et Ougasheli pourrait fermer d'un jour à l'autre.

NOUS N'AIMONS PAS DEMANDER DE DONS A NOS LECTEURS, NI RENDRE NOS ARTICLES PAYANTS COMME DE NOMBREUX SITES AUJOURD'HUI. MAIS NOUS SOMMES FACE AU MUR ! 

C'est un travail de tous les jours, avec une information réactive à l'actualité, nous aimons ce que nous faisons car notre seul objectif est de défendre Israel et d'informer notre public francophone , mais nous n'arrivons plus à boucler le paiement des charges depuis le début de cette satané pandémie et nous avons besoin d'une aide (même petite) mais régulière ! Aidez nous !

POUR UN DON LIBRE

 

POUR UN DON MENSUEL 

 

Merci à tous. Toute l’équipe d'Infos Israel.News.

 

SUIVEZ L'INFORMATION EN CONTINUE AUSSI SUR NOS SITES CQVC.ONLINE, ALYAEXPRESS-NEWS ET RAKBEISRAEL

(Cliquez sur le nom du site pour découvrir d'autres infos inédites)