Le Hamas a fustigé lundi les Saoudiens pour avoir accepté de rencontrer le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, qualifiant cette décision d ‘«insulte» à la cause palestinienne.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Un haut responsable du Hamas, Sami Abu Zuhri, porte-parole du groupe terroriste qui contrôle la bande de Gaza, a qualifié la réunion à Neom, en Arabie saoudite, de Netanyahu, du prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane et du secrétaire d’État américain Mike Pompeo de «dangereuse» et a exigé une « clarification » de Riyad.

L’Arabie saoudite a été l’architecte de l’initiative de paix arabe de 2002 visant à trouver une solution au conflit israélo-palestinien. Les États-Unis ont fait pression pour que les Saoudiens soient le prochain État du Golfe à conclure un accord de paix avec Israël dans le cadre des accords d’Abraham, mais les hauts responsables du royaume ont lié la normalisation des liens avec l’État juif à une percée majeure dans les pourparlers avec Ramallah.

On ne sait pas si la rencontre de Netanyahu avec le prince héritier saoudien Mohammed signale un changement dans la politique de Riyad sur la question.

🟦 ANNONCE 🟦

Le directeur du Mossad, Yossi Cohen, était également présent à la réunion, qui aurait porté sur les relations Jérusalem-Riyad et un éventuel rapprochement entre la puissance du Golfe et l’Etat juif.

Riyad n’a pas encore commenté officiellement la réunion, qui a été organisée par le représentant spécial américain pour l’Iran Elliott Abrams.

Le président américain Donald Trump et Netanyahu ont tous deux déclaré ces dernières semaines que d’autres États arabes souhaitaient signer des accords de paix avec Israël.



IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News