Agnès Callamard, la nouvelle directrice d’Amnesty International, a déclaré que le chef de l’OLP Yasser Arafat avait été assassiné, les Israéliens l’ont fait, et le président Shimon Peres l’a admis. Toutes ces affirmation sont des mensonges.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Au contraire, l’interview du New York Times qu’elle a citée dit que Peres a protégé Arafat et justifié ses négociations de paix avec lui.

🟦 ANNONCE 🟦

Arafat est décédé à 75 ans, dans un hôpital militaire français près de Paris. Une enquête française n’a trouvé aucune preuve qu’il avait été «assassiné».

Hillel Neuer de UN Watch a appelé Callamard à s’excuser et à supprimer son faux tweet.



IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News