La République tchèque ne participera pas à la Conférence d’examen de Durban à New York en septembre, a déclaré lundi le ministre tchèque des Affaires étrangères Jakub Kulhánek, citant des inquiétudes concernant l’antisémitisme et ciblant Israël.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

« J’ai pris cette décision en raison de préoccupations historiques concernant l’antisémitisme et l’utilisation abusive de la plate-forme pour des attaques contre Israël », a-t-il tweeté. « Nous continuerons à lutter contre le racisme et la discrimination et à promouvoir les droits humains. »

La conférence de septembre, également connue sous le nom de Durban IV, est destinée à marquer le 20e anniversaire de la Conférence mondiale sur le racisme dans la ville sud-africaine.

L’antisémitisme était monnaie courante au forum des ONG de la Conférence de Durban de 2001, où des copies de la théorie du complot anti-juif Les Protocoles des sages de Sion ont été distribuées, Israël a été accusé de génocide et les participants ont examiné si Hitler avait raison.

🟦 ANNONCE 🟦

Israël était le seul pays désigné pour racisme dans la déclaration faite par les États membres de l’ONU participant à la conférence. Les États-Unis et Israël sont sortis.

En 2009, 10 pays ont boycotté Durban II et 15 se sont retirés de Durban III en 2011. Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a qualifié l’Holocauste de « question ambiguë et douteuse » à Durban II en 2009 et de « prétexte » pour opprimer les Palestiniens.



IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News