Étant donné qu’ils peuvent maintenant perdre leur licence car ils se livrent à des activités missionnaires, qui sont illégales en Israël, le PDG de GOD TV a trouvé une excuse risible .

Craignant de perdre sa licence de diffusion en Israël, le réseau évangélique insiste sur le fait que ses activités missionnaires ne constituent pas une violation de la loi israélienne.

Dans un message vidéo publié ce week-end, le PDG de God TV, Ward Simpson, a déclaré que le réseau n’avait pas l’intention d’utiliser sa plate-forme pour convertir des juifs au christianisme, ce qui pourrait être considéré comme une violation de sa licence de radiodiffusion et de la loi israélienne.

🟦 ANNONCE 🟦

Il a plutôt suggéré que son objectif était de persuader les Juifs en Israël d’embrasser Jésus comme le messie sans renoncer à leur judaïsme – c’est-à-dire qu’il espérait les transformer en Juifs messianiques, parfois aussi appelés «Juifs pour Jésus».

Les juifs ne croient pas en Jésus comme messie. Alors qu’un juif individuel pourrait accepter Jésus comme le messie et rester techniquement juif – le rejet de toute croyance ou pratique juive fondamentale ne nie pas sa judéité – les croyances des juifs messianiques sont théologiquement incompatibles avec le judaïsme.

En passant, Ward Simpson nous rappelle Ned Flanders…



IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News