Israël s’est préparé à répondre aux demandes croissantes du Liban en revendiquant plus du double de la superficie de la mer Méditerranée actuellement en litige, selon une carte obtenue lundi par le Jerusalem Post .

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

La carte montre ce que le ministère de l’Énergie a appelé la «ligne 310» – la ligne rouge – qui s’étend nettement plus au nord que la position de négociation de départ d’Israël: la ligne bleue sur la carte.

Israël et le Liban ont entamé des négociations sous la médiation américaine sur leur frontière maritime en octobre, qui étaient les premières pourparlers entre les pays en 30 ans. Les pays espèrent que la colonisation de la frontière encouragera la poursuite de l’exploration gazière dans la région; Israël pompe déjà d’importantes quantités de gaz de la Méditerranée, mais le Liban ne l’a pas encore fait.

La délégation libanaise n’a pas voulu parler directement aux Israéliens lors des pourparlers à Naquora, une base de l’ONU à la frontière israélo-libanaise , et a dû faire face à des pressions importantes du Hezbollah pour abandonner les négociations. Après quatre séries de pourparlers, les négociations se sont arrêtées en novembre.

🟦 ANNONCE 🟦

Le ministre de l’Énergie Yuval Steinitz a accusé le Liban d’avoir changé de position à sept reprises, présentant «des positions qui s’ajoutent à une provocation».

Les lignes bleues et vertes sur la carte représentent les positions officielles des pays, telles qu’elles ont été soumises à l’ONU. La zone contestée commence à la frontière des pays sur la mer Méditerranée et est de 5 km. à 6 km. large en moyenne. La zone initialement en litige représenterait environ 2% des eaux économiques d’Israël.

Au cours des négociations, le Liban a augmenté sa demande avec une ligne s’étendant beaucoup plus au sud, augmentant la zone litigieuse d’environ 860 km2. à 2300 km2.

Il y a deux semaines, le ministre libanais des Travaux publics et des Transports Michel Najjar a annoncé que le gouvernement avait signé un décret élargissant sa zone économique exclusive en Méditerranée dans la mesure présentée dans les négociations, et a déclaré qu’il serait soumis à l’ONU.



IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News