Pour la première fois depuis la destruction du Second Temple en 70 EC, la majorité des Juifs du monde vivent à Sion.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Qu’ils soient chassés des terres arabes, fuyant les persécutions en Russie et en Europe de l’Est avant la Seconde Guerre mondiale, ou survivants de l’Holocauste, ces personnes et leurs enfants et petits-enfants ne vont nulle part. Ils sont à la maison. Ils n’ont nulle part où aller. L’Europe chrétienne et les terres musulmanes ont bien fait comprendre qu’elles subiraient de temps à autre la présence des Juifs, mais elles n’hésiteraient pas à leur rappeler, par des expulsions, des conversions forcées et des pogroms, qu’elles étaient des hôtes sur les terres d’autrui, et seulement parfois les bienvenues.

Ils sont donc allés en Israël, où il y a eu une présence juive continue pendant 2 000 ans, depuis la conquête par les Romains en 70 EC.

Le romancier israélien Amos Oz a écrit que les graffitis en Europe avant la Seconde Guerre mondiale disaient : « Les Juifs partez !. Allez en Palestine. Les graffitis en Palestine disaient « les Juifs retournent en Europe ». Oz a conclu que si vous ne pouvez pas être ici et que vous ne pouvez pas être là, le message clair est « Ne soyez pas ».

🟦 ANNONCE 🟦

Eh bien, les Juifs sont très têtus et ils ont refusé de disparaître, à la grande consternation de beaucoup. Leur simple existence est un affront. Mais cette fois, ils ne vont nulle part car ils n’ont nulle part où aller.



IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News