Les médias arabes rapportent qu’entre 30 et 40 000 Palestiniens retournent travailler en Israël aujourd’hui après plus d’un mois de fermeture en raison du coronavirus.

Comme Israël a des taux d’infection beaucoup plus élevés que les territoires, le risque est plus grand pour les Palestiniens que pour les Israéliens.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Selon des sources syndicales palestiniennes, Israël a accepté de fournir du matériel de stérilisation, des masques et d’autres équipements de protection aux travailleurs de retour, ainsi que des logements de nuit décents.

Il y a généralement plus de 100 000 travailleurs palestiniens en Israël chaque jour, et Israël les autorise progressivement à entrer. Selon B’Tselem, les personnes de plus de 50 ans ne sont pas encore autorisées – une décision évidente pour minimiser le risque d’infection et de mort, que B’Tselem accuse en quelque sorte Israel de raciste.

Probablement à cause de cette politique, ce matin, Ahed Ratib Judeh, 52 ans, s’est faufilé en Israël par un trou dans la clôture pour atteindre son emploi.

🟦 ANNONCE 🟦

Avant d’arriver sur son chantier, il a subi une crise cardiaque et il est décédé.

Ce qui signifie que demain, B’Tselem accusera également Israël de sa mort.



IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News