Omri George, un ambulancier paramédical de MDA, a été l’un des premiers à arriver sur les lieux de la terrible catastrophe qui s’est produite sur le mont Meron jeudi soir dernier.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

La lourde charge pendant la Hiloula a coûté la vie à 45 personnes, jeunes et moins jeunes, qui ont été écrasées à mort, blessant plus de 100 personnes.

George s’est entretenu avec Golan Yokfaz et Anat Davidov et a raconté les scènes difficiles auxquelles il a été exposé.

Omri George a déclaré qu’il avait été témoin des premières secondes de la catastrophe, et qu ‘ »il y avait une décision difficile à prendre sur les personnes à traiter ». Il a expliqué qu’il avait été décidé de traiter ceux qui montraient des signes de vie.  » Nous devions investir nos forces dans les blessés et les autres patients qui survivront. J’ai senti que je pouvais aider à diriger mes effectifs vers les bons endroits, expliquer au public où aller; que ceux avec des signes de la vie lèvent la main, je vais le reconnaître, et ceux qui ne pourront pas lever la main – il ne restait qu’à les laissé crier ou tousser.  »

🟦 ANNONCE 🟦

Il a ajouté : « La foule nous submerge. Mais je devais être ferme et transmettre le message qu’un événement inhabituel se déroulait dans la zone malgré la musique forte. Des milliers de personnes sont piétinées et mon équipe doit se frayer un chemin vers moi ».

 » Je décidé de soulèver un gant bleu pour qu’ils puissent me reconnaître, je suis englouti dans la foule, je reconnais l’uniforme du MDA et enfin je transmets le message qu’il s’agit d’un incident impliquant plusieurs blessés, et qu’il faut travailler en plusieurs groupes et se diviser et commencer à trier parmi ceux qui seront sauvés.  »

Il a poursuivi en disant: « J’ai eu deux moments importants – j’ai été frappé au sol et je me suis retrouvé allongé à côté d’un garçon de 12 ans, l’un des tué dans la catastrophe, essayant de se lever malgré une foule qui m’écrasé, tout en parlant à un ami appelé Maor, un bénévole, qui faisait un RCR sur un autre enfant. Je lui dis « J’ai besoin de vous pour m’aider à sauver des gens qui peuvent être sauvés », il me dit « ceci est un enfant et je ne peux pas le laisser. « Je lui dis » déconnecte-le, nous devons sauver les gens qui peuvent être sauvés « . Arrêtez de vous occuper des enfants. »

Il a également déclaré que << le public ne comprenait pas qu’il s’agissait d’un incident impliquant plusieurs victimes, l’orchestre a continué à jouer tout le temps. Nous avons essayé de faire passer le message que la zone devait être évacuée. ».

George a informé qu’à la lumière des scènes difficiles auxquelles ils ont été exposés, le MDA fournit une aide psychologique: «Le MDA sait comment apporter une aide professionnelle dans de tels événements à ceux qui en ont besoin immédiatement et à long terme. « Je crois que ce ne sera pas le dernier incident. Tout accident grave pour nous est un désastre. »



IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News