Le titre latin de cette carte de 1659 du cartographe néerlandais Nicolaus Visscher se traduit par « La Terre sainte ou Terre promise (anciennement la Palestine), récemment dépeinte et publiée ». 

Il présente une image du temple saint juif, entouré de ses divers objets sacrés et de ses ustensiles et non pas de la mosquée Al Aqsa ou autres sites liés aux musulmans…