Avigdor Lieberman a déclaré que son parti s’était rendu à la police, fournissant des documents indiquant que «l’usine de robots russes» avait été engagée par quelqu’un pour discréditer le NDI.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

La société russe opère activement sur une page ouverte intitulée «Danger du parti Habait Shelanou». Ils publient des documents dont il résulte que le parti apporte spécifiquement des goys, des haineux du judaïsme et des antisémites dans le pays.

Les adresses IP ont conduit les cyber-spécialistes à la «fabrique de trolls» de Saint-Pétersbourg, qui possède un réseau de robots. En Israël, cette activité serait dirigée par l’un des employés de l’Open University. Elle écrit elle-même sur sa page qu’elle déposera une demande reconventionnelle contre NDI: «Je déposerai immédiatement une action en justice contre le parti NDI pour dénigrer mon nom et tenter de me priver de ma source de revenus, en identifiant dans la presse ouverte mon lieu de travail et en utilisant prétendument des serveurs d’Open University, où je travaille depuis 20 ans.  »

Le NDI affirme qu’au moins 10 000 euros sont payés sur les robots chaque mois, le financement provient d’une source inconnue.

🟦 ANNONCE 🟦

Liberman estime que dans ce cas la loi électorale, la loi sur la publicité, la loi sur la diffamation sont violées. L’enquête est menée par Lahav-433.



IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News