L’entreprise de voitures électriques d’Elon Musk est sur le gril, soupçonnée que son système d’assistance au conducteur aurait causé la blessure de 17 personnes et la mort d’une autre personne dans des accidents de la route.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Après 11 accidents au cours des trois dernières années, dans lesquels 17 personnes ont été blessées et une autre personne a été tuée, l’un des organismes fédéraux de sécurité les plus importants aux États-Unis a annoncé qu’il lançait une enquête officielle sur l’état du pilote automatique de Tesla.

La Federal Highway Traffic Safety Administration (NHTSA) a annoncé avoir ouvert une enquête officielle contre la société de véhicules électriques d’Elon Musk, qui s’occupera des systèmes d’aide à la conduite Y, X, S et 3 de Tesla. L’enquête de la NHTSA portera sur le logiciel de Tesla qui active la situation, et comprend son mode régulateur de vitesse qui devrait prendre en compte les conditions routières.

Selon le rapport de la NHTSA, alors que les véhicules Tesla utilisaient le pilote automatique, ils ont heurté chacun des 11 accidents dans les véhicules des équipes d’urgence – tels que les véhicules de police, par exemple – qui n’étaient pas en mouvement. Le rapport indique également que les véhicules Tesla qui utilisaient ce mode avaient plus de difficultés dans l’obscurité, sans tenir compte des panneaux de signalisation tels que les feux d’avertissement, les cônes et les flèches lumineuses indiquant un changement des conditions de la route – tous les signes qui auraient dû les empêcher de frapper. véhicules d’urgence.

L’enquête, selon la NHTSA, devrait examiner les technologies et les méthodes utilisées par Tesla pour surveiller, assister et garantir la vigilance des conducteurs pendant la conduite – malgré l’utilisation du mode Pilote automatique. Le département de la sécurité des États-Unis collecte actuellement des informations sur les accidents de la route liés à l’enquête et utilisées par Autopilot.

La NHTSA a gardé un œil sur Tesla ces derniers mois, le mode pilote automatique de Tesla ayant apparemment entraîné plusieurs accidents – et selon l’annonce de l’enquête, quatre accidents de ce type se sont produits depuis le début de l’année, représentant plus d’un tiers de tous les les accidents. En avril dernier, il y a même eu un grave accident d’une Tesla Model S dans lequel deux personnes ont été tuées lorsque, selon les rapports, le mode Pilote automatique a été activé alors que les passagers étaient assis sur la banquette arrière. Cependant, une enquête de la National Road Safety Authority des États-Unis a rejeté les allégations selon lesquelles les passagers auraient activé le mode Pilote automatique – selon Elon Musk, qui a déclaré que selon les données de l’entreprise, les occupants du véhicule n’avaient pas activé la situation avant l’accident.

Le problème avec le pilote automatique avec les véhicules d’urgence ne conduisant pas, selon un rapport Wired 2018, est que le système a été programmé pour ignorer les objets inanimés – sinon il peut produire de nombreuses fausses réponses pendant la conduite. Selon le rapport, Tesla (et Volvo d’ailleurs) avertit ses conducteurs de ce problème dans son guide du système Autopilot. Apparemment, comme les conditions d’utilisation des applications, peu de gens les lisent.

Étonnamment, et peut-être en sa faveur, le technologue de Tesla, Elon Musk, n’a pas encore tweeté de réponse à l’ouverture d’une enquête contre sa société. Il l’a fait lors du dernier crash d’avril qui aurait utilisé un pilote automatique – et au début, il semblait que Tesla en serait blessé et les forces de l’ordre voulaient voir si l’entreprise leur cachait les informations sur lesquelles Musk avait tweeté. Cependant, les autorités ont fini par se ranger du côté de Tesla et ont confirmé qu’il n’y avait pas eu d’utilisation du mode Pilote automatique au moment de l’accident en question.



Je rappelle à tous les lecteurs qu’il y a trois sites liés à la société d'informations de défense d'Israel de la société reconnue Alyaexpress-News 1) Le site Infos Israel News avec le lien Telegram à partager : Lien Telegram à partager : https://t.me/infoisraelnews Lien du site Infos Israel à partager : https://infos-israel.news/
  2) Le site RAK BE ISRAEL pour les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel, pas forcément que la guerre et les attentats, mais aussi les nouvelles decouvertes technologiques, medicales, écologiques, ...et les bons conseils pour nos olim de France ! Lien du site Rak Be Israel à partager : https://rakbeisrael.buzz/
  3) Le site CQVC est plus dans la recherche, les analyses, et les preuves que l'Autorité palestinienne n'a jamais vraiment existé...de quoi vous defendre sur les groupes anti-sionistes, à mort les fakes news ! Lien du site à partager : https://cqvc.online/
  4) Rendez vous aussi sur le site de la société Alyaexpress-News qui réunit les infos de tous nos sites en même temps : Lien du site à partager : https://alyaexpress-news.com/
  5) Et le site Ougasheli pour ceux qui aiment la pâtisserie et la cuisine juive , des recettes qui sont illustrées et expliquées par Sabrina qui est une amoureuse de la bonne cuisine et la pâtisserie fine … Lien du site à partager : https://ougasheli.com/
  6) N'oubliez pas de faire votre shopping sioniste sur Israel Chrono : produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables ! Lien du site à partager : https://israelchrono.com/
  7 ) Cependant nous pensons aussi à nos lecteurs qui veulent se faire connaitre et qui auront la possibilité sur ce groupe d'Alya de 3600 personnes dont nous sommes administrateurs de poster un lien pour votre publicité afin de vous aider dans votre parnassa et votre alya ( les liens des groupes télégram sont interdits) Lien du groupe Alya sans langue de bois : https://www.facebook.com/groups/746330378765450 Partagez nos liens , c'est la seule chose que nous vous demandons en retour, nous ne demandons pas d'argent , pas de conditions , juste partager !