L’armée américaine estime maintenant que sept hauts dirigeants de l’organisation terroriste Al-Qaïda ont été tués lors d’une récente frappe aérienne américaine dans le nord-ouest de la Syrie, a déclaré lundi le commandement central américain.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

La frappe aérienne a été menée par des drones américains le 22 octobre près d’Idlib, lors d’une réunion de membres d’Al-Qaïda.

«Le retrait de ces dirigeants d’AQ-S perturbera la capacité de l’organisation terroriste à continuer de planifier et de mener des attaques mondiales qui menacent des citoyens américains, nos partenaires et des civils innocents», a déclaré la porte-parole du Commandement Central, major, Beth Riordan.

« AQ-S profite de l’instabilité dans le nord-ouest de la Syrie pour établir et maintenir des havres de paix afin de coordonner les activités terroristes », a-t-il ajouté. « Avec nos alliés et partenaires, nous continuerons d’attaquer Al-Qaïda et d’autres organisations terroristes. »

🟦 ANNONCE 🟦

Jeudi dernier, l’Observatoire syrien des droits de l’homme a rapporté qu’un total de 14 djihadistes ont été tués dans l’attaque, dont cinq étrangers et six commandants djihadistes.

L’Observatoire britannique a déclaré que l’attaque visait un dîner jihadiste dans le village de Jakara dans la région de Salqin.



IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News