La vidéo troublante suivante a été postée sur les médias sociaux la semaine dernière et est devenue incroyablement virale. Mais le tweet n’apparaît plus car le compte Twitter a depuis été supprimé.

Voici un autre exemple de cette vidéo diffusée ailleurs :

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

 Est il bien ou pas d’écrire à ce sujet, tout en sachant avec certitude que cette scene ne s’est jamais déroulée en Israel comme le confirme les auteurs des tweets.
En parler c’est aussi aider à sa diffusion mis comme cette vidéo se propage comme une traînée de poudre , il faut agir car tout n’est pas si clair dans cette vidéo.

La vidéo vient de Belgique, pas d’Israël

Certains utilisateurs de Twitter ont souligné que la langue utilisée dans la vidéo suggérait que celle-ci venait de Belgique. Une info qui a été confirmé grâce aux travaux du détective israélien Tommy, qui a réussi à déterminer l’emplacement exact du bar Black Pearl, Langestraat 23, 8400 Oostende, Belgique où s’est passée cette scène.

Notez le bâtiment à partir du fond de la vidéo ici:

Et le signe en arrière-plan de la vidéo ici :

La vidéo est faussement mise en scène

Cette vidéo montre un homme juif se comportant de manière répréhensible. Si tel est le cas, il s’agit d’un incident isolé et ne doit pas être utilisé pour attiser la haine contre le peuple juif, ce qui est le cas.

Mais beaucoup de choses dans la vidéo ne s’additionnent pas.

  1. L’homme, apparemment un juif charedi (ultra orthodoxe), est aperçu dans un bar. Les Juifs Charedi en général ne vont pas dans les bars, et s’ils le faisaient, ils ne porteraient pas leur calotte, se cacheraient loin de tout appareil photo et éviteraient de se faire remarquer.
  2. Cela dit,  l’homme ne porte pas de peyot
  3. La femme qui l’accompagne n’est pas habillée comme une femme Charedi. Elle ne porte pas de couvre-chef et sa jupe est courte. En fait,  elle n’a pas l’air d’être une juive.
  4. Il y a un gars avec une caméra qui vient  filmer ? La vidéo commence avec la femme blonde qui dit au revoir à la femme noire. Rien d’extraordinaire et certainement aucune raison pour quiconque de filmer l’échange. Cela sent le montage.
  5. Les réactions de la femme noire ne concordent pas avec celles de quelqu’un qui s’est fait surprendre tout d’un coup. C’est comme si elle n’était pas surprise qu’on lui crache dessus  et qu’on la frappe à la tête avec un objet lourd. Dans ce dernier cas, elle ne montre pas de douleur.

En bref, cette vidéo semble être mise en scène dans le but d’inciter à la haine contre les Juifs.

Malgré la connaissance de la vérité, les haineux d’Israël,  réclament que cette vidéo s’est déroulée en Israël

Laissant de côté pour une seconde la probabilité que la vidéo entière soit fausse, il n’ya pas de doute que ce n’est pas en Israël. Beaucoup de détracteurs qui le diffusent en ont été informés, mais refusent de la supprimer ou de se corriger eux-mêmes.

En fait, une des premières personnes à la diffuser m’a immédiatement bloquée lorsque j’ai demandé une source pour la vidéo et que je lui ai dit que ce n’était pas d’Israël. Son calendrier Twitter est rempli de juifs et de haine israélienne. J’imagine que c’est le cas de beaucoup de ceux qui continuent à diffuser la vidéo, affirmant qu’elle vient d’Israël, bien qu’on lui ait dit que ce n’était pas le cas.