Une femme qui a été grièvement blessée alors qu’elle se précipitait vers un abri anti-aérien dans le sud d’Israël au mois de mai, lors d’un assaut de tirs de roquettes depuis la bande de Gaza, est décédée des suites de ses blessures , ce dimanche.

Rivkah Jamil, 89 ans, d’Ashkelon est tombée et s’est blessée à la colonne vertébrale alors qu’elle cherchait à se protéger des roquettes et a été hospitalisée dans un état grave.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Après sa mort dimanche à l’hôpital de Barzilai, le bilan du week-end de tirs violents il y a deux mois est passé à cinq, le plus grand nombre de victimes israéliennes depuis la guerre de Gaza en 2014, qui a débuté il y a exactement cinq ans.

Jamil a perdu son mari lors de la guerre de Kippour en 1973. Elle était mère de cinq enfants et grand-mère de 15 petits eenfants, selon des rapports hébreux. Ses arrangements funéraires doivent encore être annoncés.

Au total, plus de 600 roquettes ont été tirées sur Israël par des groupes terroristes palestiniens au cours de la fusillade les 4 et 5 mai. Un grand nombre de roquettes visaient Ashkelon, une ville côtière située juste au nord de Gaza.