Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Fin 2017, le roi de Jordanie, Abdullah, a déclaré : « Les tentatives visant à judaïser Jérusalem et à changer son identité apporteront un regain de violence et d’extrémisme. »

Les dirigeants jordaniens et palestiniens accusent régulièrement Israël d’essayer d’effacer l’histoire des chrétiens et des musulmans à Jérusalem, affirmant qu’ils « défendront » les lieux saints des deux religions des tentatives israéliennes de les détruire ou de les effacer.

Comme c’est souvent le cas avec les accusations arabes contre Israël, il s’agit d’une projection de ce qu’ils ont fait et feraient, et non de ce qu’Israël fait.

Voici une carte touristique jordanienne de 1960 de la vieille ville de Jérusalem.

1 – Le Kotel (Mur des Lamentations) est effacé.
2 – Le mont du Temple est remplacé par « Haram Esh Sharif » alors que des touristes chrétiens seraient intéressés par le mont.
3 – Le quartier juif est effacé avec ses noms de rue.

Nous avons un historique de la manière dont les Arabes agissent lorsqu’ils contrôlent Jérusalem et d’autres anciennes villes juives. Et ils font tout ce qu’ils accusent faussement contre Israël.