Le Hamas et d’autres factions palestiniennes dans la bande de Gaza ont décidé de reprendre le lancement de ballons incendiaires contre les communautés israéliennes pour protester contre le « retard » israélien en relation avec l’application des accords de cessez-le-feu conclus sous les auspices de l’Égypte, du Qatar et les Nations Unies, ont indiqué lundi des sources palestiniennes dans l’enclave côtière dirigée par le Hamas.

Les factions palestiniennes ont également décidé de reprendre les activités des unités de «confusion nocturne» le long de la frontière entre Gaza et Israël, ont indiqué des sources. Les unités, qui ont opéré pendant plusieurs mois en 2019, s’approchent de la frontière la nuit et font exploser des bombes sonores et des sirènes pour « confondre » les soldats des FDI et les résidents des communautés frontalières israéliennes.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

L’un des groupes responsables des attaques avec des ballons incendiaires de la bande de Gaza a déclaré lundi que ses membres avaient agi de leur propre chef et non sur les instructions du Hamas ou de toute autre faction palestinienne .

Le groupe a déclaré qu’il avait décidé de reprendre les attaques parce qu’Israël n’avait pas appliqué les accords de cessez-le-feu présumés, en particulier en ce qui concerne l’assouplissement des restrictions imposées à la bande de Gaza.

Le groupe, appelé Wihdat Abna Al-Qoka, a déclaré dimanche soir que ses membres avaient lancé « des centaines de ballons chargés d’explosifs en Israël depuis le 17 janvier ». Il a déclaré que les attaques se poursuivraient « jusqu’à ce que tous nos objectifs soient atteints ». Le groupe porte le nom d’Abdel Karim Al-Qoka, un haut responsable d’une milice affiliée au Hamas, tué par Israël en 2006.

Talal Abu Tharifeh, haut responsable du Front démocratique de l’OLP pour la libération de la Palestine dans la bande de Gaza, a déclaré que la décision de reprendre les attaques contre Israël était une réponse aux « attaques d’Israël contre les agriculteurs et les pêcheurs palestiniens » . Il a également accusé Israël de ne pas mettre fin à son « siège » de la bande de Gaza, malgré les accords de cessez-le-feu signalés.

Une source dans la bande de Gaza a dit à la Jérusalem après que certains responsables du Jihad islamique palestinien (JIP) étaient derrière les dernières attaques contre Israël. « Certains responsables du Jihad islamique sont mécontents des négociations indirectes entre Israël et le Hamas pour parvenir à une trêve à long terme », a déclaré la source. « Ils agissent apparemment sous les instructions de l’Iran, qui s’oppose à tout cessez-le-feu entre les groupes palestiniens et Israël. »

Cependant, une autre source a affirmé que certains éléments du Hamas étaient également à l’origine de la récente escalade. Le Hamas, a déclaré la source, tente de mettre en garde l’Égypte contre l’imposition de restrictions au chef du Hamas Ismail Haniyeh en raison de sa visite en Iran, où il a assisté aux funérailles du commandant assassiné de la Force Quds, Qassem Soleimani.

« Lorsque l’Egypte a autorisé Haniyeh à quitter la bande de Gaza le mois dernier, c’était à la condition qu’il s’abstienne de visiter l’Iran », a ajouté la source. « Maintenant, le Hamas craint que les Égyptiens ne permettent pas à Haniyeh de retourner dans la bande de Gaza par le poste frontière de Rafah. »

Lundi, les responsables du Hamas ont nié l’existence de tensions entre leur mouvement et l’Égypte. Des responsables ont déclaré que le Hamas avait récemment informé les Égyptiens qu’il restait attaché à un cessez-le-feu avec Israël. Cependant, des responsables ont accusé Israël de « retard » en ce qui concerne l’allégement des restrictions imposées à la bande de Gaza et ont exhorté les Égyptiens et l’ONU à faire pression sur Israël pour qu’il prenne des mesures immédiates pour « se conformer aux accords ».

Par: Khaled Abu Toameh

Comment ajouter notre site sur l’écran d’accueil de votre téléphone ?
C'est très simple !
– Pour Android :
Rendez vous sur notre site : https://cqvc.online/
Tapez sur le menu du navigateur, en haut, à droite de votre écran (3 points sur Google chrome)
Tapez sur « Ajouter à l’écran d’accueil »
– Pour Iphone :
Rendez vous sur notre site : https://cqvc.online/
Cliquez le bouton « Partager » (carré en bas de l’écran, d’où sort une flèche)
Tapez sur « Sur l’écran d’accueil »
Tapez sur « Ajouter »

Pour le partage des articles sur votre site, contactez nous par avance (seul le lien URL est autorisé): [email protected]

Nous respectons les droits d'auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d'auteur sur les images mais aussi les sources. Si vous avez identifié une photo ou une source sur laquelle vous possédez des droits d'exclusivités, vous pouvez nous contacter et nous ferons le nécessaire pour modifier ou supprimer : [email protected]

Abonnez vous à notre Newsletter à Infos-Israel.News

IMPORTANT :

Nous subissons actuellement une censure abusive de notre Page Facebook . Par sécurité nous avons mis en ligne une autre Page de secours, veuillez la liker et la faire connaitre à vos amis et proches au cas ou l'actuelle sera fermée.

infos israel sos netivot cqvc israelchrono rakbeisrael

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !