A la demande de la Jordanie, l’ UNESCO a publié lundi un projet de déclaration réitérant ses positions antérieures contre les décisions israéliennes à Jérusalem et à Hébron.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.
La Jordanie a salué la déclaration :
 » Le Conseil exécutif de l’UNESCO a approuvé à l’unanimité un projet de résolution sur la ville de Jérusalem et ses remparts lors de sa 207e session, a déclaré mercredi le porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Sufian Qudah.

Qudah a souligné l’importance de cette décision, résultat des efforts diplomatiques de la Jordanie, en coordination avec la Palestine et les groupes arabes et musulmans de l’UNESCO, selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

La décision confirme tous les gains antérieurs mentionnés dans le dossier de Jérusalem, a-t-il ajouté.

🟦 ANNONCE 🟦

Qudah a souligné que la résolution et son annexe insistent sur toutes les composantes de la position de la Jordanie sur la vieille ville de Jérusalem et ses remparts, y compris sur les lieux saints musulmans et chrétiens, soulignant qu’elle réitère également le rejet de toutes les violations et mesures unilatérales israéliennes commises à ces endroits.

La résolution appelle Israël à mettre fin à toutes les procédures unilatérales illégales et à toutes les violations contre la mosquée Al Aqsa / Al Haram Al Sharif et dans la vieille ville, a déclaré Qudah. »

Il y a peu de nouveauté dans le document – sauf lorsqu’il est question de Gaza:
7. La première semaine de mai 2019, une grave éruption d’hostilités a eu lieu dans la bande de Gaza et le sud d’Israël. Au total, 25 Palestiniens ont été tués, dont des militants, quatre femmes et deux enfants, en plus de 154 blessés. Les hostilités ont également causé de nombreuses destructions, notamment 41 logements et 13 établissements d’enseignement à Gaza. Le 6 mai, une cessation des hostilités a été instaurée, mettant fin à l’escalade, après d’intenses efforts de la part des Nations Unies et de l’Égypte.
Quatre Israéliens ont été tués et 234 civils israéliens ont été blessés dans les affrontements mais l’UNESCO donne l’impression que seuls les habitants de Gaza ont été tués et blessés.

Pourquoi l’UNESCO dit-elle  » Au total 25 Palestiniens ont été tués »? Les Israéliens ne comptent-ils pas ?

Non, les Israéliens morts n’existent tout simplement pas pour l’UNESCO. Seuls les Palestiniens sont des victimes, les Israéliens ne sont que des agresseurs.

Le parti pris anti-israélien de l’UNESCO est évident depuis des années. Mais rarement cela a été aussi flagrant.



IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News