Israël, les États-Unis et les Pays-Bas ont tous réduit ou interrompu les paiements et l’aide à l’Autorité palestinienne en raison de leur programme « payer pour la mise à mort » consistant à verser aux terroristes un salaire à vie.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.
J’avais entendu dire par le passé que des terroristes du Hamas à Gaza qui étaient d’anciens prisonniers ne recevaient pas leurs « salaires » de l’Autorité palestinienne, mais il semble que certains anciens prisonniers de Judeé Samarie  aient également cessé de recevoir leur salaire.

Pendant plus de deux semaines (ou peut-être jusqu’à 43 jours)) d’anciens prisonniers organisaient un sit-in à Ramallah, certains faisant une grève de la faim afin de protester contre la réduction de leurs salaires. Mardi dernier, la police de l’Autorité palestinienne a détruit les tentes; lorsque les prisonniers se sont plaints, les responsables ont déclaré qu’il fallait un espace pour installer un sapin de Noël et que la tente a été déplacée.

Le Premier ministre palestinien Mohammad Shtayyeh a proposé de rencontrer les prisonniers pour donner suite à leurs demandes, mais la réunion a échoué.

🟦 ANNONCE 🟦

Il est possible que ce soient des membres du Hamas et que l’Autorité palestinienne ne veuille pas payer. Mais il semble que ce soit l’un des cas où personne ne souhaite être franc sur la vérité – Israël veut maintenir une pression maximale et l’Autorité palestinienne veut que ses citoyens pensent que ces paiements aux terroristes et à leurs familles constituent leur plus haute priorité de sorte que tout changement dans la politique de l’Autorité palestinienne ne peut être compris qu’en lisant entre les lignes.



IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News