La semaine dernière, Israël a aidé à faire en sorte que les fonds qatariens aillent directement aux Gazaouis. Il a autorisé, pour la première fois depuis la guerre, l’importation de ciment et d’acier aux destinataires humanitaires . Il a autorisé les ordinateurs portables et les téléphones portables.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.
 En réponse, le Hamas a parrainé une émeute qui comprenait des fusillades et davantage de ballons incendiaires qui allument des incendies dans le sud d’Israël et une balle dans la tête d’un soldat qui aujourd’hui se bat pour sa vie.

Les ennemis d’Israël blâment toujours Israël pour la violence palestinienne. Alors, comment expliquent-ils davantage de violence palestinienne en réponse directe à l’assouplissement des conditions par Israël ?
L’Egypte a donné sa propre réponse. L’Egypte, qui avait travaillé dur pour le cessez-le-feu entre Israël et le Hamas et négocié pour éviter une guerre de suivi, était furieuse des violentes émeutes du Hamas samedi. Même si le point de passage de Rafah vers l’Égypte devait être ouvert aujourd’hui, l’Égypte a annoncé hier soir qu’il serait fermé, et des sources affirment que c’est en réponse aux provocations du Hamas.
Ce qui est drôle, c’est que lorsque l’Egypte répond à la terreur du Hamas, personne ne s’en soucie. Si Israël répondait en réduisant les importations ou en ajustant la zone de pêche, les ONG des « droits de l’homme » hurleraient. 
Comme le dit l’expression, s’il n’y a pas deux poids deux mesures envers Israël, en fait, il n’y a pas de normes du tout.


IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News