NEW YORK, NEW YORK - SEPTEMBER 22: President of the State of Palenstine Mahmoud Abbas waits to address the United Nations General Assembly at UN headquarters, September 22, 2016 in New York City. According to the UN Secretary-General Ban ki-Moon, the most pressing matter to be discussed at the General Assembly is the world's refugee crisis. (Photo by Drew Angerer/Getty Images)

Une étude récente des étudiants de l’Université de Californie, Berkeley a révélé que de nombreux étudiants qui prétendaient défendre la « cause palestinienne » ont en fait peu de connaissances sur le conflit israélo – palestinien .

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Ron E. Hassner, président de la chaire de la famille Helen Diller en études israéliennes à l’Université de Californie à Berkeley, a récemment interrogé 230 étudiants de l’Université de Californie à Berkeley. Bien que la plupart des étudiants disent qu’ils se soucient «profondément» de «l’ occupation » israélienne des « territoires palestiniens », « 75% de ces étudiants ne peuvent localiser ces territoires sur une carte et 84% ne savent pas nommez la décennie (beaucoup moins l’année) au cours de laquelle l’occupation a commencé », écrit Hassner dans un essai détaillant les résultats de l’enquête.

De manière surprenante, 25% « de ces étudiants ont placé les Territoires palestiniens à l’ouest du Liban, au milieu de la mer Méditerranée », a ajouté Hassner.

La plupart des étudiants ignoraient également combien de personnes vivaient en Israël. Seulement 17% des étudiants ont donné la bonne réponse, tandis que d’autres ont émis des hypothèses lointaines, allant de 100 000 à 150 millions de personnes.

Fait intéressant, une position plus modérée sur le conflit semblait refléter une meilleure compréhension des problèmes en question, a expliqué Hassner. Il a révélé que ces étudiants étaient plus susceptibles d’en savoir plus et d’admettre les lacunes dans leurs connaissances.

L’enquête ne s’est pas limitée au conflit israélo-palestinien . Les étudiants ont plutôt été invités à passer en revue 18 problèmes clés au Moyen-Orient, liés aux relations entre les États-Unis et l’Iran, à la guerre civile au Yémen et à la guerre des drones. Les élèves ont reçu une échelle en cinq points indiquant leur niveau d’intérêt pour chaque sujet.

Les étudiants ont semblé plus intéressés par la crise israélo-palestinienne tout en exprimant leur indifférence vis-à-vis d’autres cas d’occupation présumée tels que la lutte des Kurdes pour l’indépendance en Irak, l’occupation marocaine au Sahara occidental et l’occupation turque au nord de Chypre.

 

Apres plus de 10 années sur le Net, la société de médias Alyaexpress-News qui gère les sites Infos-Israel.News, Rak Be Israel, CQVC, et Ougasheli pourrait fermer d'un jour à l'autre.

NOUS N'AIMONS PAS DEMANDER DE DONS A NOS LECTEURS, NI RENDRE NOS ARTICLES PAYANTS COMME DE NOMBREUX SITES AUJOURD'HUI. MAIS NOUS SOMMES FACE AU MUR ! 

C'est un travail de tous les jours, avec une information réactive à l'actualité, nous aimons ce que nous faisons car notre seul objectif est de défendre Israel et d'informer notre public francophone , mais nous n'arrivons plus à boucler le paiement des charges depuis le début de cette satané pandémie et nous avons besoin d'une aide (même petite) mais régulière ! Aidez nous !

POUR UN DON LIBRE

 

POUR UN DON MENSUEL 

 

Merci à tous. Toute l’équipe d'Infos Israel.News.

 

SUIVEZ L'INFORMATION EN CONTINUE AUSSI SUR NOS SITES CQVC.ONLINE, ALYAEXPRESS-NEWS ET RAKBEISRAEL

(Cliquez sur le nom du site pour découvrir d'autres infos inédites)