La jeune Israélienne condamnée pour plus de 7 ans de prison en Russie pour avoir transporté quelques grammes de drogue, est toujours détenue à Hanoucca et se trouve derrière les barreaux où elle demandé sa liberté sans délai.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Comme la mère de Naama, Yafa Issachar, l’a déclaré dans un message jeudi, après que sa fille ait insisté pendant quelques jours, les autorités de la prison lui ont permis de célébrer au moins presque personnellement Hanoukka à l’intérieur de la prison, a rapporté le site d’Arutz Sheva .

Pour cela, il avait le soutien d’un émissaire de Chabad, le rabbin Shia Deutsch, et elle a pu manger un Sufgania.

Yafa Issachar a déclaré qu’elle avait récité la bénédiction lors de l’allumage et qu’elle avait prié pour qu’elle puisse prononcer le Shehejeyanu en Israël, tout en exhortant le Premier ministre Benjamin Netanyahu à continuer de demander sa liberté.

🟦 ANNONCE 🟦

«Faites ce que vous pouvez pour persuader votre ami le président Poutine d’autoriser Naama à allumer une bougie en tant que femme libre dans l’État d’Israël avec les citoyens d’Israël et avec vous en tant que Premier ministre de l’État d’Israël et du peuple juif , avant qu’elle ne soit transférée dans une prison très éloignée de Russie dans les jours suivants, ce qui rendrait difficile pour moi de lui rendre visite », a demandé la mère de Naama au président.

Netanyahu a eu une nouvelle conversation téléphonique ce jeudi avec Poutine, au cours de laquelle son bureau a indiqué qu’il avait relancé la question de la libération d’Issachar au président russe.
À l’extérieur de la prison où sa fille purge sa peine, Yafa Issachar a allumé la cinquième bougie de Hanoucca sur une voiture.

Un tribunal russe a rejeté la semaine dernière un appel que Naama avait déposé contre sa peine de prison, ce qui a provoqué plus de déception dans son cas particulier, et a provoqué des protestations d’Israël contre Moscou.

La famille Issachar a assuré qu’elle ferait de nouveau appel et a envisagé de recourir à la Cour européenne des droits de l’homme.



IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News