Elan Carr, envoyé spécial américain chargé de surveiller et de combattre l’antisémitisme, a déclaré mercredi à Jérusalem que des gardes armés devraient être postés dans toutes les synagogues, écoles juives et centres communautaires juifs des États-Unis.

Interviewée par Yaakov Katz, rédacteur en chef du Jerusalem Post, sur la scène de la Global Coalition 4 Israel Conférence, Carr a déclaré qu’une telle démarche était une étape regrettable mais nécessaire.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

«Nous vivons une période de danger», a déclaré Carr. «Toute synagogue, chaque JCC, devrait avoir des gardes. Si Dieu le veut, ils ne seront jamais nécessaires, mais ils devraient être là.

Carr a été nommé à ce poste par le président américain Donald Trump plus tôt cette année, après que le poste ait été libre depuis la prise de fonction de Trump en 2017. Carr a déclaré au public rassemblé de professionnels juifs et de dirigeants laïcs que le président était pleinement engagé dans la lutte contre l’antisémitisme dans le pays.

« La rhétorique du président ne pourrait être plus claire », a déclaré Carr mercredi. « Chaque fois que le président parle de cette question, il appelle [l’antisémitisme] un poison infâme qui doit être éliminé. »

Carr a dit que Trump avait explicitement déclaré que « si vous vous en prenez aux Juifs, nous nous en prenons à vous … il le pense, et le vice-président [Mike] Pence ne pourrait être plus clair – et le [conseiller à la sécurité nationale] John Bolton aussi. «