Un natif de Ternopil a partagé son histoire lors de la nouvelle exposition virtuelle « Témoins de l’histoire: gardiens de la mémoire », où des juifs âgés de Montréal (Canada) témoignent de la façon dont ils ont survécu à l’Holocauste.

 

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Le survivant de l’Holocauste nommé Fishel Goldig a perdu de nombreux membres de sa famille pendant l’Holocauste.

Il est né en Ukraine, dans la ville de Melnitsa (aujourd’hui Melnitsa-Podolskaya), en 1933. Avec ses parents, il s’est caché pendant trois mois dans un ghetto juif de la ville voisine de Borshchev; et pendant deux ans dans un trou de terre dans la cave de pommes de terre d’un fermier avec son oncle, sa tante et son cousin.

Fishel Goldig a raconté un souvenir qui le hante. Alors que lui et sa mère se cachaient sous un matelas dans une grange à Borshchev, il a appris que sa tante et son cousin de huit ans avaient été retrouvés et tués dans une autre partie de la grange. Puis les soldats nazis se sont approchés de l’endroit où lui et sa mère se cachaient, mais ne les ont pas trouvés.

🟦 ANNONCE 🟦

Le résident montréalais de 86 ans a également abordé le sujet de la quarantaine.

« J’ai peur comme tout le monde. Les personnes âgées comme moi doivent être particulièrement prudentes car nous courons des risques. Vous devez porter un masque et garder vos distances. »

Fishel Goldig



IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News