L’un des philosophes les plus importants de la France et un intellectuel public largement reconnu, Alain Finkielkraut, a sonné l’alarme face à la montée de l’islamisme de gauche et de l’antisémitisme radical.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

« En France, il [l’antisémitisme] fait partie de l’extrême gauche et d’une part croissante de la population issue de l’immigration », a-t-il déclaré samedi au magazine allemand Der Spiegel. 

«Il est particulièrement inquiétant que l’extrême gauche défend l’islam radical et antisémite pour deux raisons: idéologiquement, car pour eux, les musulmans sont les nouveaux juifs, les exclus; mais aussi pour des raisons tactiques, car il y a aujourd’hui beaucoup plus de musulmans que de juifs en France. Donc, l’islamisme de gauche a aussi un avenir, et j’en ai peur. »

En février, un manifestant des Gilets jaunes a lancé des insultes antisémites à Finkielkraut, le qualifiant de «sale merde sioniste» qui devrait «retourner à Tel Aviv».

🟦 ANNONCE 🟦

«L’antisémitisme n’est pas une chose du passé, il a même un avenir», a déclaré Finkielkraut. . «J’étais en fait l’objet d’une agression au caractère antisémite avéré. Mais on ne m’appelait pas «sale juif» mais «sale merde sioniste». La particularité de l’antisémitisme contemporain est qu’il utilise le langage de l’antiracisme. En raison de l’existence d’Israël, les Juifs sont désormais considérés comme racistes. «Sale juif» – c’était un terme moralement honteux. «Sale raciste» – c’est très moral aujourd’hui. »



IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News