La Belgique, dont la capitale Bruxelles est également la capitale de l’Union européenne, reflète bien la situation difficile dans laquelle l’UE se trouve, et qui n’est devenue que plus désespérée à la suite du coronavirus. Avec près de 7 000 morts depuis le début de la pandémie, le pays de 11,5 millions d’habitants a le pire taux de mortalité au monde par rapport à la taille de sa population.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Pire que les États-Unis, l’Italie et l’Espagne.

Au cours des deux dernières semaines, le bilan quotidien des décès par coronavirus en Belgique est similaire – souvent plus élevé – au nombre total de décès par coronavirus en Israël depuis le début de la crise. Le cœur de l’Europe est malade, très malade.

Les raisons pour lesquelles le coronavirus ravage la Belgique sont multiples. Premier d’entre eux: l’effondrement du système de gouvernement fédéral du pays ces dernières années. Les maisons de soins infirmiers, qui n’étaient absolument pas préparées à faire face à une situation sanitaire d’urgence, sont devenues des «maisons de la mort». Cet échec systématique et le chaos qui en a résulté ont conduit les autorités belges à réagir beaucoup trop tard et de manière inefficace à la pandémie. De plus, la Belgique est une plaque tournante du transport en Europe, ce qui a contribué à la propagation du virus.

🟦 ANNONCE 🟦

L’échec systématique de la Belgique se reflète dans l’approche de l’UE face à la pandémie: incompréhension du danger, réponses lentes et manque de coordination entre les différents organes.

L’UE a lamentablement échoué à faire face à la pandémie à ses débuts et est maintenant confrontée au prochain test, qui pourrait s’avérer fatidique – se préparer aux défis posés par la dure et nouvelle réalité économique et sociale de plusieurs grands pays de l’UE, notamment la France, l’Italie et l’Espagne, avec des pays comme la Belgique à leurs côtés.

En théorie, la préoccupation de l’UE pour sa propre situation actuelle devrait la rendre moins encline à interférer avec les affaires d’Israël. Augmenter la capacité d’Israël à réaliser ses plans d’annexer la vallée du Jourdain et les groupes de localités cet été, conformément à « l’accord du siècle » de l’administration Trump.



IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News